La formation en ligne ouverte à tous pour favoriser le développement professionnel des enseignants

Rate this post


Les plus récentes orientations ministérielles stipulent que les enseignants doivent inscrire la pratique de leur profession dans une perspective d’amélioration continue et mettre en œuvre les moyens nécessaires pour développer et actualiser leurs compétences professionnelles. Or, cette obligation de formation continue est parfois freinée par des obstacles majeurs liés notamment à la logistique (modalités, coût, moment, durée, lieu) et au contexte professionnel (manque de temps et de ressources en raison de la pénurie de main-d’œuvre).

En parallèle, la gestion de la diversité des besoins et plus particulièrement des comportements perturbateurs de certains élèves est un défi de taille qui engendre des besoins de formation criants chez plusieurs enseignants. En effet, les comportements perturbateurs des élèves peuvent entraîner du stress chez les enseignants et sont même considérés comme la cause la plus importante de l’épuisement professionnel.

Considérant que le développement professionnel est associé à l’adoption de meilleures pratiques professionnelles, à l’amélioration du sentiment d’efficacité personnelle et, par conséquent, à un mieux-être au travail, il convient d’envisager des avenues de développement professionnel prenant en compte la réalité de la profession enseignante.

Investies dans la recherche sur la mise en œuvre de pratiques qui soutiennent la réussite des élèves, nous nous intéressons au potentiel de la formation en ligne ouverte à tous (Massive Online Open Course – MOOC) pour le développement professionnel des enseignants.

Qu’est-ce qu’un MOOC ?

Un MOOC est une formation en ligne gratuite pouvant accueillir un nombre illimité d’apprenants, sans condition d’admission, et dont les contenus sont pensés et structurés par des experts, généralement universitaires, dans le domaine. Les participants sont investis dans une démarche d’apprentissage qui respecte leur rythme, leur besoin d’engagement et qui a pour objectif la mise à jour de leurs connaissances à l’aide d’une variété de modalités : vidéos, lectures, questionnaires, discussions, expérimentations, etc.

homme qui pointe une représentation schématisée du MOOC
Est-ce que les MOOC sont une voie prometteuse pour répondre aux besoins de formations criants des enseignants ?
(Shutterstock)

Les MOOC ayant les enseignants comme population cible sont peu nombreux et relativement nouveaux. Certes, considérant leur aspect novateur permettant aux apprenants de suivre une formation de qualité, gratuite et au moment qui leur convient le mieux, ils s’avèrent prometteurs pour soutenir le développement professionnel des enseignants. Dans cette lignée, et en réponse à un besoin de formation dans le domaine de l’intervention auprès des élèves présentant des difficultés comportementales, l’Université Laval a développé le MOOC « Le point sur le TDAH : comprendre, soutenir et accompagner les jeunes ».

Fondé sur les pratiques efficaces reconnues par la recherche dans le domaine du développement professionnel et de l’intervention auprès de jeunes présentant un trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH), ce MOOC vise à former le personnel scolaire œuvrant auprès de jeunes âgés de 5 à 17 ans présentant un TDAH sur la mise en œuvre de pratiques d’intervention efficaces auprès de ceux-ci. Cette formation a aussi pour objectif d’inciter les participants à poser un regard réflexif sur leurs pratiques de manière à y apporter les changements jugés nécessaires pour être en mesure de soutenir la réussite éducative des élèves présentant un TDAH.

Hyperactivité, inattention et opposition

À l’école, les élèves présentant un TDAH peuvent notamment avoir de la difficulté à maintenir leur attention, à s’organiser, à réguler leur niveau d’activité verbale et motrice, à contrôler et inhiber leurs comportements et à établir des relations de qualité avec leurs pairs et leurs enseignants. En plus d’entraver la réussite éducative des élèves ayant un TDAH, ces manifestations peuvent provoquer des effets négatifs sur le bien-être des enseignants. En effet, les comportements liés à l’hyperactivité et à l’inattention de même que ceux liés à l’opposition, sont ceux qui suscitent le plus de stress chez les enseignants. Ainsi, comparativement aux autres élèves présentant des besoins particuliers, ceux ayant un TDAH suscitent chez les enseignants plus de doutes et un plus grand besoin de soutien.

À la lumière de ces constats, cette formation, divisée en quatre modules, propose d’abord un tour d’horizon du TDAH fondé sur la littérature scientifique récente afin de permettre aux acteurs des milieux éducatifs de mieux comprendre ses symptômes et ses manifestations. Ensuite, elle explore diverses approches d’intervention et stratégies susceptibles d’aider le personnel scolaire à intervenir plus efficacement auprès des élèves présentant un TDAH et à mieux les soutenir dans leur développement et leurs apprentissages à l’école.

Il importe d’outiller les enseignants afin qu’ils puissent intervenir adéquatement auprès d’élèves présentant un TDAH.

Concrètement, ce MOOC se veut un coffre à outils renfermant une panoplie de stratégies efficaces. Des interventions spécifiques liées notamment aux apprentissages scolaires (réussite en lecture, écriture et mathématique), au développement des habiletés sociales, à la régulation émotionnelle, à l’anxiété et aux comportements d’opposition sont également présentées.

Des enseignants mieux outillés

Ce MOOC vient tout juste de conclure sa quatrième édition. À ce jour, il a déjà attiré plus de 35 000 participants. Les résultats d’une recherche menée lors de sa 2ᵉ édition (hiver 2020) mettent en évidence la satisfaction des participants (taux de satisfaction global de 86 %). Par ailleurs, 90 % des répondants estiment que leur participation au MOOC leur a permis à la fois de développer leurs connaissances, d’adopter de meilleures attitudes et d’intervenir plus efficacement auprès des élèves présentant un TDAH. En outre, les résultats de cette étude démontrent une amélioration du sentiment d’efficacité personnelle à enseigner aux élèves présentant un TDAH entre le début et la fin du MOOC. Ainsi, à la suite du MOOC, la grande majorité des enseignants participants se perçoivent davantage compétents et outillés pour intervenir auprès de ces élèves.

Les résultats de cette recherche incitent à considérer les MOOC en tant qu’activité de développement professionnel prometteuse pour soutenir l’adoption de pratiques efficaces auprès des élèves et favoriser le bien-être des enseignants. En effet, il s’agit d’un cas de figure nous permettant de croire au potentiel des MOOC pour répondre aux besoins de formation des enseignants. Le recours à cette technologie novatrice s’avère une avancée importante en matière de formation et revêt une pertinence sociale en raison de son apport à l’accessibilité des activités de formation universitaire de qualité.

Les responsables du développement professionnel du personnel enseignant en collaboration avec les établissements d’enseignement postsecondaires auraient tout avantage à considérer le potentiel des MOOC pour répondre aux besoins de formation des enseignants.



Marie-Pier Duchaine, Doctorante en psychopédagogie, Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, Faculté des sciences de l’éducation, Université Laval

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons.

Autres articles

Assurance-chômage : faut-il renforcer le contrôle des chômeurs ?

adrien

Le découragement des emprunteurs, boulet des PME dans les pays en développement

adrien

La croissance phénoménale du balado comme outil d’apprentissage

adrien

Débat : Apprendre avec les objets numériques ?

adrien

Enquête sur les valeurs des étudiants en management

adrien

Peut-on se former à la médiation scientifique ?

adrien

La formation des directeurs d’hôpital public, une singularité française

adrien

Réformer les formations pour faire évoluer le système de santé

adrien

Supply chain management : la lente progression de carrière des femmes

adrien

Comment renforcer l’autonomie des salariés ?

adrien

À quoi ressemblera le travail demain ?

adrien

Les systèmes éducatifs sont en crise partout sur la planète. Voici comment ils se relèveront

adrien