Se préparer aux grandes écoles de France, comment intégrer les CPGE 

L’accès aux Grandes écoles de France est soumis à une sélection très rude. À ce titre, seuls les meilleurs sont pris. Pour ce faire, les CGPE sont là pour aider les bacheliers à mieux se préparer aux divers concours donnant accès à ces écoles.

Qu’est-ce qu’une Grande école ?

En France, les Grandes écoles ont un très grand prestige. Le nombre de bacheliers qui désirent chaque année les intégrer illustre d’ailleurs cela. Ces Grandes écoles ont pour nom :

  • l’École des hautes études en santé publique (EHESP)
  • l’École nationale de la magistrature (ENM) ;
  • l’École normale supérieure (ENS) ;
  • l’École polytechnique (X) ;
  • etc.

Alors qu’est-ce qu’une Grande école ? D’après le ministère de l’Éducation nationale, une Grande école est un « établissement d’enseignement supérieur qui recrute ses élèves par concours et assure des formations de haut niveau ».

Pour pouvoir préparer ce concours, les élèves doivent obligatoirement passées par les CPGE ou Classes préparatoires aux Grandes Écoles. Ces dernières sont publiques et majoritairement situées dans les Lycées. Aujourd’hui, on en compte plus de 2000 dans toute la France.

Comment intégrer les classes prépa ?

Pour intégrer une classe prépa, il faut bien avoir le BAC. Ce sésame en poche, il revient alors au candidat de définir le type de formation qu’il voudrait suivre. C’est en fonction de celle-ci qu’il choisit la voie qui l’intéresse. À ce propos, les classes prépa se répartissent en trois grandes voies que sont :

Les prépas littéraires : celles-ci donnent accès aux Écoles normales supérieures, à l’École nationale des chartes aux Instituts d’Étude politique et à certaines écoles de commerce et de gestion.

Les prépas scientifiques : elles permettent d’intégrer les Grandes écoles comme l’X, les mines, l’ENSAM, mais aussi l’ENS.

Les prépas économiques et commerciales : elles donnent accès aux Grandes écoles telles que : HEC et EDHEC.

Ces classes préparatoires sont indispensables pour passer le concours d’accès aux grandes écoles. Mais pour accéder à ces classes, une étude de dossier qui prend en compte les notes de la première et de la Terminale est nécessaire.

Cela se fait alors au niveau des chefs d’établissements qui accueillent les classes Prépa.

NB : il faut bien différencier les classes prépa donnant accès aux Grandes écoles de la prépa de médecine. Et même si l’objectif de cette dernière est le même, aider l’étudiant à passer le PACES, elle n’en demeure pas moins l’initiative de structures privées et se déroule dès la terminale afin d’intégrer la PASS sereinement après l’obtention du bac.

À ce titre, vous pouvez rentrer dans une prépa Paris pour la PASS. Cela ne donnera lieu à aucune certification ou équivalence, mais aide à mieux se préparer au PACES.

Comment se fait l’inscription en prépa ?

L’inscription se fait sur le site parcoursup.fr pendant que l’élève est encore en Terminal. Elle couvre donc la période du 22 janvier au 12 mars 2020. Une fois que l’inscription sur le site est faite, le candidat formule ses vœux et sous-vœux.

Après la formulation des vœux, il constitue alors ses dossiers, rédige le projet de formation motivé et remplit la fiche Avenir. La dernière étape du processus est d’attendre les résultats et de se préparer, en cas d’admission, à l’inscription dans l’établissement dans lequel il sera retenu.

Autres articles

la crise sanitaire a déclenché une nouvelle vague d’attaques

adrien

Peut-on se former à la médiation scientifique ?

adrien

une épreuve pour les profs ?

adrien

Qualité de l’emploi et fidélisation des apprentis du supérieur : un duo gagnant

adrien

La danse « en ligne » : une bouée de sauvetage pour les danseurs ?

adrien

Quelques points de repère sur les universités chinoises

adrien

Obtenir une certification pour un organisme de formation

Journal

Les systèmes éducatifs sont en crise partout sur la planète. Voici comment ils se relèveront

adrien

L’université sénégalaise s’embourbe-t-elle ?

adrien

La croissance phénoménale du balado comme outil d’apprentissage

adrien

Existe-t-il une sociologie de la démocratisation scolaire ?

adrien

Entreprise libérée : les nouveaux rôles des managers

adrien