Séjour linguistique à l'étranger

Séjour linguistique à l’étranger : combien ça coûte ?

Rate this post

Pour améliorer son niveau de langue en lycée, rien ne vaut un séjour linguistique à l’étranger. Alliant visites touristiques et cours de langue, ces programmes, proposés par des organismes privés, sont parfaits pour les vacances de mon enfant. Mais combien coûte un séjour linguistique ?

Le coût des séjours linguistiques dépend de plusieurs facteurs :

  • la période de l’année : les séjours linguistiques sont nettement plus chers en été que durant le reste de l’année,
  • le pays dans lequel a lieu le programme. Les destinations les plus éloignées ne sont pas forcément les plus onéreuses : l’organisme répercute sur le prix du séjour le billet d’avion, mais également les frais pris en charge sur place. De sorte que les programmes linguistiques dans des pays lointains au niveau de vie peu élevé et en Europe peuvent avoir des prix similaires,
  • l’option de logement choisi : hébergement dans une famille d’accueil, ou dans une résidence achetée ou louée par l’organisme. La seconde option est plus chère que la première.

Outre les cours de langue, les séjours linguistiques incluent des sorties et des activités diverses (weekend dans une ville proche, journée dans un parc d’attraction…), dont certaines, optionnelles, ne sont pas comprises dans le prix initial du séjour.

Par ailleurs, mon enfant aura besoin d’argent de poche sur place, afin de s’autoriser des dépenses non prévues par l’organisme… et de ramener des souvenirs de vacances !

Les séjours à Malte – où l’on parle anglais – sont généralement moins chers qu’en Grande-Bretagne.

Au total, un stage linguistique peut me coûter très cher… Quelques précautions permettent toutefois de réduire la facture :

  • profiter des offres spéciales : les organismes de voyage proposent parfois des offres de séjours linguistiques à prix réduits durant certaines périodes,
  • dans le cas où l’option de logement dans une famille d’accueil n’est pas proposée : si cela est possible, je demande à l’organisme d’accueil de me laisser chercher moi-même un logement pour mon enfant – à condition de pouvoir en trouver un moins cher que la résidence prévue par l’organisme,
  • les séjours linguistiques à Malte – où la population est anglophone – sont moins chers que ceux en Angleterre ou aux Etats-Unis. Par ailleurs, les séjours dans les capitales ou les grandes villes sont plus onéreux que ceux situés dans des agglomérations plus modestes,
  • certains organismes peuvent m’accorder des réductions si je réserve un séjour pour plusieurs de mes enfants ou si je fais ma réservation longtemps en avance.

A noter : le rapport durée/coût d’un séjour long est plus avantageux que celui d’un séjour court. Généralement, un voyage de quatre semaines coûte beaucoup moins cher que deux voyages de deux semaines.

Partager Tweeter Envoyer Partager

Autres articles

Qu’offrir à ses enfants à Noël ?

Irene

Loi Alur : l’encadrement des loyers commencera le 1er août à Paris

Irene

Comment ouvrir mon compte bancaire en ligne ?

Irene

Quelles sont les obligations d’un locataire ?

Irene

Mon employeur peut désormais financer mon permis de conduire

Irene

Restaurants : quels sont les droits du client ?

Irene

Assurance prévoyance : comment s’y prendre ?

Irene

Quelles sont les solutions si j’ai des difficultés à payer mes impôts ?

Irene

Comment lire ma quittance de loyer ?

Irene

Veuvage : comment calculer mon impôt ?

Irene

Les produits qu’il faut absolument se procurer neufs

Irene

Comment négocier une augmentation de salaire ?

Irene