Hyperthyroïdie

Hyperthyroïdie : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située dans la partie frontale du cou, sous la pomme d’Adam. Elle produit de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3), deux hormones qui contrôlent la manière dont les cellules utilisent l’énergie. Le processus de consommation de l’énergie par les cellules est le métabolisme.

L’hyperthyroïdie survient lorsque les quantités produites de T4 et/ou T3 sont excessives. Un diagnostic adéquat et un traitement adapté des causes sous-jacentes soulage les symptômes et prévient les complications. L’hyperthyroïdie peut se transmettre d’une génération à l’autre au sein d’une même famille. Lorsqu’il existe des antécédents au sein de votre famille, informez-en votre médecin.

Causes

L’hyperthyroïdie peut être la conséquence de pathologies diverses. La plus courante est la maladie de Crohn (pathologie auto-immune). Elle est plus fréquente chez les femmes et se transmet souvent au sein des familles. Dans la maladie de Crohn, les anticorps stimulent la thyroïde de sorte que celle-ci sécrète un excédent d’hormone. Autres causes d’hyperthyroïdie :

  • excédent d’iode (l’iode est nécessaire à la fabrication de T4 et de T3) ;
  • l’inflammation de la thyroïde (une thyroïdite entraîne une sécrétion excessive de T4 et T3 par la glande) ;
  • une tumeur ovarienne ou des testicules ;
  • une tumeur bénigne de la thyroïde ou de l’hypophyse ;
  • l’ingestion de quantités importantes de thyroxine (sous forme de compléments alimentaires ou de médicaments).

Symptômes

Les symptômes sont liés aux effets d’un excès d’hormone thyroïdienne. Les hormones thyroïdiennes contrôlent le métabolisme, de sorte que des quantités excessives de T4 ou T3 peuvent être cause d’une vitesse excessive du métabolisme. Il s’agit alors d’un état hyper métabolique.

Les personnes atteintes d’hyperthyroïdie ont d’ordinaire une fréquence cardiaque rapide, perdent du poids et sont intolérantes à la chaleur. Le volume de la thyroïde peut augmenter de manière visible (goitre). Il peut également arriver que votre tension soit élevée, que vous soyez fébrile et que vos mains tremblent. Vous pouvez également suer de manière importante, éprouver une sensation de faim et d’agitation, ainsi que des difficultés pour vous concentrer. Vos selles peuvent être plus fréquentes et les femmes peuvent avoir des cycles menstruels irréguliers. Dans la maladie de Crohn, les yeux paraissent légèrement exorbités. Ce symptôme s’appelle exophtalmie. Autres symptômes :

  • faiblesse ;
  • rythme cardiaque irrégulier ;
  • troubles du sommeil ;
  • démangeaisons ;
  • chute de cheveux ;
  • nausées et vomissements ;
  • développement de la poitrine chez les hommes.

L’hyperthyroïdie peut également être cause de fibrillation auriculaire, une dangereuse arythmie susceptible d’être à l’origine d’AVC. Une insuffisance cardiaque congestive peut également survenir. Si vous remarquez des vertiges, un essoufflement, une perte de conscience ou une fréquence cardiaque rapide et irrégulière, consultez immédiatement un médecin.

Diagnostic

La première étape consiste à établir les antécédents médicaux du patient et à procéder à un examen physique complet. Celui-ci pourra mettre en évidence des symptômes courants, tels qu’une perte de poids, une tension élevée, des yeux protubérants et/ou une augmentation du volume de la glande thyroïde (symétrique ou non).

D’autres tests peuvent être pratiqués pour évaluer plus précisément votre diagnostic. Il s’agit notamment des suivants :

Taux de cholestérol

Le taux de cholestérol varie en fonction de la vitesse du métabolisme. La vitesse du métabolisme est la rapidité avec laquelle les cellules consomment l’énergie. Dans l’hyperthyroïdie, le taux de cholestérol peut être faible du fait d’une vitesse de métabolisme élevée.

Test de transfert de la T4 et de la T3 (T3 Resin Uptake, T3RU)

Ces tests mesurent le taux d’hormone thyroïdienne dans le sang.

Dosage de la thyréostimuline (TSH)

La thyréostimuline est une hormone produite par l’hypothalamus qui stimule la sécrétion d’hormones thyroïdiennes par la glande thyroïde. Lorsque vos niveaux d’hormones thyroïdiennes sont normaux ou élevés, votre niveau de thyréostimuline ne doit pas être élevé.

Dosage de triglycéride

Les taux de triglycérides sont réduits pour les mêmes raisons que pour le cholestérol.

Scintigraphie thyroïdienne et test d’Hamolsky thyroïdien

Ces examens permettent à votre médecin de déterminer si votre thyroïde est hyperactive. Ils peuvent également indiquer si la thyroïde dans sa totalité, ou seulement une partie de celle-ci, est l’origine de l’hyperactivité.

Échographie

Une échographie peut également être utilisée pour mesurer le volume de la thyroïde et des masses qu’elle contient. Une échographie permet au médecin de déterminer si la masse est solide ou s’il s’agit d’un kyste.

Tomodensitogramme assisté par ordinateur ou imagerie par résonance magnétique (IRM) :

un tomodensitogramme ou IRM est effectué lorsqu’une tumeur de l’hypophyse est soupçonnée.

Traitement

Les principaux traitements sont les médicaments antithyroïdiens et l’iode radioactif. Les médicaments antithyroïdiens inhibent la synthèse de l’hormone thyroïdienne et l’iode radioactif détruit effectivement les cellules productrices de la thyroïde. La méthimazole (Tapazole) est un exemple de médicament antithyroïdien. Néanmoins, ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires graves, tels qu’une faible leucocytémie.

Chirurgie

Il arrive qu’une thyroïdectomie totale ou partielle soit nécessaire. Lorsque tel est le cas, la prise de suppléments d’hormone thyroïdienne est nécessaire pour éviter l’hypothyroïdie. Des bêtabloquants (propranolol) peuvent contribuer au contrôle d’un pouls rapide, de la sudation, de l’anxiété et de la tension. La plupart des personnes répondent bien à ce traitement. Votre médecin peut vous adresser à un endocrinologue, c’est-à-dire, un spécialiste de l’hyperthyroïdie et d’autres problèmes endocriniens.

Le traitement est également important pour la prévention d’une crise thyréotoxique ou d’une thyrotoxicose et d’autres complications. La crise thyréotoxique est une aggravation de symptômes en conséquence de la sécrétion de quantités importantes d’hormones thyroïdiennes. Elle peut résulter du stress ou d’une infection.

HomeTraitements

Soins à domicile

Il est important d’ingérer la quantité adéquate de calories, de calcium et de sodium aussi bien au cours du traitement qu’après celui-ci. Un régime trop riche en calories peut entraîner une prise de poids ou être cause d’obésité. Discutez-en avec votre médecin et demandez-lui des conseils de santé pour votre régime, la prise de suppléments nutritionnels et l’exercice.

L’hyperthyroïdie peut également être cause de fragilisation osseuse (ostéoporose). La prise de suppléments en vitamine D et en calcium, au cours du traitement et par la suite, peut contribuer à renforcer vos os. N’oubliez de demander à votre médecin quelle dose quotidienne de vitamine D et de calcium vous convient.

Long terme

Le pronostic à long terme dépend de la cause. Dans certains cas, les causes disparaissent sans traitement. Dans d’autres, comme la maladie de Crohn, ils s’aggravent au fil du temps. Les complications associées à la maladie de Crohn peuvent être mortelles et affecter durablement la qualité de vie.

Autres articles

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

Maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Options de traitement de la MPOC : Comment gérer votre maladie

Irene

Trouble de l’attachement réactif de la petite enfance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’atrésie tricuspide : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de la personnalité : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La neuropathie diabétique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rougissement cutané : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Liposuccion : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Alimentation équilibrée : définition, cause, symptômes, traitement

Irene