Fievre-a-tiques-du-Colorado

Fièvre à tiques du Colorado : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La fièvre à tiques du Colorado est une infection virale répandue par la morsure d’une tique infectée qui se nomme Dermacentor andersoni. Cette espèce de tique est plus couramment appelée tique des Rocheuses.

Les tiques sont des parasites qui se nourrissent de sang. Les tiques sont plus répandues à des altitudes élevées. La fièvre à tiques du Colorado est plus fréquente dans le Colorado que dans le reste des États-Unis. Cette maladie est limitée aux états d’Amérique de l’ouest et au Canada. L’incidence de la fièvre à tiques du Colorado est la plus élevée entre les mois de février et octobre, 90 % des cas étant rapportés entre les mois d’avril et de juillet. Vous êtes exposé(e) à un risque plus élevé si vous passez beaucoup de temps à l’air libre dans des zones infestées de tiques.

Les symptômes commencent dans les trois à six jours après la morsure et incluent de la fièvre, des frissons, des maux de tête, des nausées et des vomissements. Ces trois à six jours sont appelés période d’incubation. Cela signifie que des symptômes qui surviennent immédiatement après une morsure de tique ont des chances de ne pas être causés par la fièvre à tiques. Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes en dix jours. La plupart des gens se rétablissent complètement.

La fièvre à tiques du Colorado est parfois appelée fièvre à tiques des montagnes ou fièvre de la montagne américaine .

Symptômes

Les symptômes de la fièvre à tiques du Colorado comprennent :

  • fièvre soudaine allant jusqu’à 40.5°C ;
  • frissons ;
  • maux de tête derrière les yeux ;
  • sensibilité à la lumière (photophobie) ;
  • douleurs musculaires ;
  • douleur cutanée ;
  • anorexie (perte du désir de manger) ;
  • nausées et vomissements ;
  • douleurs abdominales ;
  • faiblesse et fatigue générales ;
  • éruption cutanée légère et occasionnelle.

Une fièvre associée à la fièvre à tiques du Colorado dure généralement deux à trois jours, puis retombe pendant quelques jours pour revenir pendant environ 48 heures. Chez la plupart des gens, les symptômes disparaissent complètement en dix jours environ.

Les symptômes de la fièvre à tiques du Colorado ressemblent à ceux d’autres maladies infectieuses. Consultez votre médecin si vous développez des symptômes sévères de la fièvre à tiques du Colorado, si vos symptômes ne s’améliorent pas en une semaine, ou si vous ne parvenez pas à retirer complètement une tique de votre peau.

Complications

Les complications potentiellement graves de cette infection incluent la méningite (infection du cerveau) l’encéphalite (inflammation du cerveau) et des fièvres hémorragiques. La fièvre hémorragique endommage gravement les vaisseaux sanguins et représente une affection potentiellement mortelle.

Toutefois, les décès sont rarement causés par la fièvre à tiques du Colorado.

Diagnostic

Le diagnostic est généralement basé sur un examen physique et des analyses de laboratoire, notamment :

Test de fixation du complément

Ce test mesure l’activité de certaines protéines (appelé anticorps) dans le sang. Ces anticorps n’apparaissent pas avant la troisième semaine de la maladie.

Test d’immunofluorescence

Ce test identifie certains anticorps ou antigènes dans le sérum sanguin.

Numération formule sanguine

Cette analyse de sang large mesure les globules blancs, les globules rouges, et les plaquettes pour diagnostiquer une maladie.

Créatine kinase

Il s’agit d’une analyse de sang pour déterminer les taux d’enzyme dans le sang.

Tests de la fonction hépatique

Étant donné que la fièvre à tiques du Colorado peut affecter le foie, le médecin pourra vouloir effectuer des tests pour évaluer votre fonction hépatique.

Amplification en chaîne par polymérase

Une analyse de biologie moléculaire spécialisée appelée amplification en chaîne par polymérase peut identifier l’existence du virus dans votre organisme par le biais de son ADN.

Traitement

Tout d’abord, la tique doit être retirée. Dans la plupart des cas, un traitement à domicile de la fièvre et de la douleur est suffisant. Dans des cas rares, tels que discutés plus haut, des complications peuvent survenir :

  • encéphalite (inflammation du cerveau) ;
  • fièvre hémorragique (des infections qui peuvent être potentiellement mortelles) ;
  • méningite lymphocytaire bénigne (inflammation des membranes cérébrales).

Une hospitalisation peut s’avérer nécessaire si des complications sont présentes ou si la maladie est sévère.

Comment retirer des tiques

Comment retirer des tiques

Vous ne devez jamais essayer de retirer des tiques en utilisant des allumettes allumées ou de la vaseline. Ces méthodes peuvent entraîner la libération par la tique de pathogènes qui provoquent la maladie.

La méthode la plus sûre de retirer une tique de la peau est d’utiliser une pince à épiler de la manière suivante :

  • Si possible, portez des gants de caoutchouc. Si vous n’avez pas de gants, utilisez une serviette en papier ou un mouchoir sur les doigts.
  • Saisissez la tique aussi près de la peau que vous pouvez et tirez-la en un mouvement ferme. Un mouvement de torsion ou une secousse risque de casser la tique et d’en laisser une partie dans la peau. N’essayez pas de compresser le corps de la tique.
  • Lavez-vous les mains et la marque de la morsure au savon et à l’eau.

Conservez la tique dans un sac plastique dans votre congélateur en notant la date. Si vous tombez malade, la tique pourra être utilisée pour poser un diagnostic.

Prévention

Vous pouvez diminuer vos chances de morsure par tiques en évitant les zones qui sont connues comme étant infestées de tiques. Lorsque vous vous trouvez dans une zone qui peut avoir des tiques, assurez-vous de porter des vêtements appropriés tels que chaussures fermées, pantalon dans les chaussettes, et chemise à manches longues. Lorsque vous êtes en plein air, couvrez toutes vos extrémités et évitez les endroits qui sont connus comme étant plus fortement infestés de tiques. On voit mieux les tiques sur les vêtements de couleur claire. Les produits insecticides qui contiennent du DEET sont les plus efficaces à prévenir les tiques.

Assurez-vous de vous inspecter ainsi que vos enfants et vos animaux familiers fréquemment pour détecter les tiques lorsque vous êtes dehors dans des endroits où il y a des tiques. Les tiques qui se logent dans la peau doivent être retirées immédiatement à la pince à épiler.

Pronostic

Dans la plupart des cas, les personnes atteintes de fièvre à tiques du Colorado se rétablissent complètement sans effets secondaires durables. Une infection précédente à la fièvre à tique du Colorado peut fournir une immunité contre la réinfection (Services de santé de l’Arizona).

Autres articles

Médicaments contre le rhume : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de l’attachement réactif de la petite enfance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Céphalées (vasculaires) de Horton ou algie vasculaire de la face : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer de la gorge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Décollement de la rétine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment prévenir la grippe ?

Irene

Traitement du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements pour les allergies : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Artérite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

C’est génétique : le diabète de type 2 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene