Examens médicaux

Examens médicaux essentiels chez la femme : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Rester en bonne santé n’est pas la chose la plus difficile à réaliser, mais cela demande des efforts et une certaine vigilance. Les examens importants pour les femmes commencent peu après l’âge de 20 ans, avec le frottis vaginal et l’examen gynécologique. À chaque décennie qui passe, davantage d’examens et de dépistages seront nécessaires pour garantir une bonne santé toute la vie durant. Une fois que vous commencerez un examen, celui-ci sera requis de façon périodique (généralement de tous les ans à tous les cinq ans) toute votre vie.

Après l’âge de 20 ans

Frottis vaginal

Quels que soient leurs antécédents sexuels, les femmes de 21 ans et plus doivent faire un frottis vaginal entre tous les ans et tous les trois ans pour détecter des signes de cancer du col de l’utérus. Si vous avez de multiples partenaires, faites faire un frottis chaque année. Après l’âge de 30 ans, si vous avez eu trois frottis consécutifs normaux, vous pouvez attendre deux ou trois ans avant le suivant.

Cet examen devrait être un examen régulier chaque année, quel que soit votre état de santé. Lors d’un examen gynécologique, le gynécologue va examiner visuellement et manuellement vos organes reproducteurs. L’American College of Obstetricians and Gynecologists recommande que les jeunes filles aient leur première visite chez un gynécologue entre les âges de 13 et 15 ans puis chaque année par la suite (ou selon les besoins).

Analyses de sang

À l’âge de 21 ans, faites vérifier votre taux de cholestérol et de triglycérides, et répétez l’analyse tous les cinq ans jusqu’à l’âge de 40 ans. Après cela, il est important d’être testée chaque année étant donné que le risque de maladies cardiovasculaires augmente avec l’âge.

Examen ophtalmique

Passez une visite ophtalmique chaque année si vous portez des lentilles de contact ou des lunettes ; sinon, faites-vous tester tous les deux ans. Les femmes sont plus à risque d’être atteintes du syndrome de Gougerot-Sjögren et de maladies auto-immunes qui affectent la santé de l’œil.

Examen parodontal

Lors de vos visites annuelles ou biannuelles, demandez à votre dentiste de pratiquer un examen parodontal. Cela implique la prise de radiographies et un examen de vos gencives pour y déceler toute inflammation.

Après l’âge de 30 ans …

Examens cutanés

Chaque année, aux États-Unis, plus d’un million de cancers de la peau sont diagnostiqués. Pour une détection précoce, examinez-vous une fois par mois pour déceler tout grain de beauté suspect ou nouveau, et consultez votre dermatologue une fois par an pour un examen complet du corps. Si vous êtes souvent au soleil, si vous avez la peau pâle ou si vous avez des antécédents familiaux de cancer de la peau, commencez ces vérifications dès l’âge de 20 ans.

Dépistage de la dépression

La dépression affecte une femme sur quatre, et le risque augmente avec l’âge. Si vous avez des inquiétudes concernant votre moral, demandez à votre médecin de réaliser un dépistage. Il vous posera une série de questions sur vos symptômes, qui peuvent inclure troubles du sommeil, irritabilité, perte de libido ou d’intérêt sexuel et léthargie.

Après l’âge de 40 ans

Mammographie

Si votre risque de cancer du sein est élevé du fait d’antécédents personnels ou familiaux, il est conseillé de faire des mammographies chaque année dès l’âge de 40 ans (ou avant). Discutez de vos risques personnels de cancer avec votre médecin au cours de votre visite annuelle.

Test de dépistage du diabète

Il est important d’être testée pour un prédiabète et un diabète à partir de la quarantaine, même si vous n’avez aucun des antécédents familiaux de la maladie. Des dépistages sont recommandés tous les trois ans après 45 ans.

Test de la vitamine D

Des taux adéquats de cette vitamine importante pendant la quarantaine et au-delà aident à protéger les os. La vitamine D peut également vous protéger contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains cancers. Le test est nécessaire uniquement tous les deux ou trois ans pour commencer, mais en vieillissant et au fur et à mesure que votre corps a plus de mal à synthétiser la vitamine, vous risquez d’avoir besoin de faire le test plus souvent.

Faites faire un audiogramme – un test d’audition à diverses hauteurs tonales et divers niveaux d’intensité – une fois par an dès l’âge de 50 ans, âge auquel l’audition commence généralement à décliner. Si vous écoutez votre MP3 à plein volume ou si vous avez passé beaucoup de temps dans des concerts de rock, vous risquez d’avoir besoin d’un test d’audition plus tôt.

Dépistage de la thyrotrophine

Les femmes de plus de 50 ans ont plus de risques de développer une hypothyroïdie. Bien que le test sanguin de la thyrotrophine ne soit pas toujours administré au cours de l’examen annuel, votre médecin pourra le commander en fonction de vos antécédents médicaux. Les résultats du test peuvent aider à expliquer la fatigue, un gain de poids ou des douleurs inhabituelles.

Coloscopie

Passez une coloscopie, procédure par laquelle le médecin utilise une caméra pour inspecter l’intérieur du côlon et détecter tous polypes ou tissus anormaux. Commencez à l’âge de 50 ans, puis tous les 10 ans (plus souvent si des polypes sont trouvés ou si vous avez des antécédents familiaux de cancer colorectal). Sachant que le cancer colorectal commence par un polype, la détection précoce des polypes et leur retrait peuvent aider à prévenir le cancer.

Scintigraphie osseuse

Cette radiographie est utilisée pour mesurer la masse osseuse (basée sur la quantité de minéraux tels que le calcium dans les os), qui est un indicateur clé de la force osseuse. Au fur et à mesure que vous approchez de la ménopause, les taux d’œstrogène diminuent. Des taux d’œstrogène faibles augmentent le risque d’ostéopénie, qui peut entraîner l’ostéoporose si elle n’est pas traitée. Les femmes ayant des antécédents familiaux de cette affection, notamment celles qui sont de race blanche ou d’origine sud-asiatique, sont exposées à un risque plus élevé.

Après l’âge de 60 ans

Examen rectal

Ce n’est pas l’examen le plus confortable qui soit, mais il est important d’avoir un examen rectal dès l’âge de 60 ans. Cet examen inclut un examen de l’anus pour détecter des hémorroïdes ou des fissures ainsi qu’une recherche de sang occulte dans les selles, ou hémoculte, qui vérifie les quantités infimes de sang dans les selles qui risquent de ne pas être visibles à l’œil nu. Cela permet une détection précoce de polypes ou de cancer du côlon.

Vaccinations

Faites un rappel anti-tétanos tous les 10 ans. Chez les personnes de plus de 65 ans, le vaccin saisonnier contre la grippe et le vaccin pneumococcique sont importants pour une protection contre la grippe et la pneumonie. (Les CDC recommandent le vaccin contre la grippe chez les personnes âgées de 50 ans et plus, notamment chez celles qui sont atteintes de maladies chroniques).

Autres articles

Pontage gastrique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Greffe du pancréas : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La neuropathie diabétique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névralgie faciale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé bucco-dentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitement non-invasif des varices : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’entérite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Incontinence urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Phénomène de Raynaud : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

IRM du genou : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Persistance du canal artériel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene