Ulcère cornéen

Ulcère cornéen : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Sur la partie antérieure de l’œil, il y a une couche de tissus transparente : il s’agit de la cornée. La cornée est la fenêtre de l’œil. Elle y fait pénétrer la lumière. Les larmes constituent pour la cornée une défense naturelle contre les bactéries, les virus ou les champignons.

L’ulcère cornéen est une plaie ouverte qui se forme sur la cornée, généralement en raison d’infections. De petites lésions à l’œil, une érosion due à un port de lentilles de contact pendant le sommeil ou pendant une trop longue durée, peuvent provoquer des infections.

Causes

La principale cause des ulcères cornéens est l’infection. Les infections courantes susceptibles de conduire à la formation d’ulcères cornéens sont les suivantes :

Kératite à Acanthamoeba

Cette infection touche le plus souvent les porteurs de lentilles de contact.

Kératite par le virus de l’herpès simplex

La kératite par le virus de l’herpès simplex est une infection virale provoquant des poussées actives répétées impliquant des lésions ou plaies à l’œil. Des poussées actives répétées peuvent être déclenchées par un certain nombre de choses, notamment le stress, une exposition à la lumière du soleil, ou toute chose susceptible d’affaiblir le système immunitaire.

Kératite fongique

Il s’agit d’une infection fongique qui se développe après une blessure à la cornée impliquant une plante ou une matière végétale. La kératite fongique peut également se déclarer chez des personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Autres causes

Les autres causes d’ulcères cornéens incluent notamment :

  • œil sec ;
  • lésion oculaire ;
  • troubles inflammatoires ;
  • port de lentilles de contact non stérilisées ;
  • une carence en vitamine A.

Les personnes qui portent des lentilles de contact souples après leur date de péremption, ou bien des lentilles de contact jetables pendant une longue durée (y compris pendant la nuit) sont exposées à un risque plus important de développer des ulcères cornéens.

Symptômes

Vous remarquerez éventuellement des signes d’infection avant de savoir que vous avez un ulcère cornéen. Les symptômes d’infection incluent notamment :

  • démangeaison des yeux ;
  • larmoiement oculaire ;
  • écoulements ou pus oculaire ;
  • sensation de brûlure ou de picotement dans l’œil ;
  • œil rouge ou rose ;
  • sensibilité à la lumière.

Les symptômes d’ulcère cornéen sont notamment :

  • inflammation oculaire ;
  • douleur oculaire ;
  • écoulements lacrymaux excessifs ;
  • vision brouillée ;
  • point blanc sur la cornée ;
  • paupières enflées ;
  • écoulements ou pus oculaires
  • la sensibilité à la lumière ;
  • sensation d’avoir un objet dans l’œil.

Tous les symptômes d’ulcères cornéens sont graves et doivent faire l’objet d’un traitement en urgence afin d’éviter une cécité. L’ulcère cornéen se présente comme une zone grise ou blanche, ou comme un point sur une cornée généralement transparente. Certains ulcères cornéens sont trop petits pour être visibles sans grossissement, même si vous en ressentez les symptômes.

Diagnostic

L’ophtalmologiste (ou ophtalmologue) pourra diagnostiquer un ulcère de la cornée lors d’un examen ophtalmologique.

Coloration à la fluorescéine

La coloration à la fluorescéine est utilisée dans le cadre d’un examen de dépistage d’un éventuel ulcère cornéen. Cet examen est effectué en plaçant une goutte de teinture orange sur un mince morceau de buvard. Le buvard est ensuite délicatement mis en contact avec la surface de l’œil afin de transférer la teinture à l’œil. Le médecin va ensuite faire passer une lumière spéciale de couleur bleue sur l’œil, afin de repérer toute zone apparaissant en vert via un microscope de type spécial également désigné par le terme de lampe à fente . Les lésions cornéennes apparaissent en vert lorsque la lumière bleue est orientée dans leur direction.

Prélèvement de l’ulcère par raclage

Si votre médecin repère un ulcère sur votre cornée, il ou elle va souhaiter en découvrir la cause. Votre médecin pourra en déterminer l’origine en effectuant avec précaution un prélèvement par grattage de l’ulcère pour en obtenir un échantillon après application de gouttes pour insensibiliser l’œil. Une analyse sera effectuée sur cet échantillon afin de déterminer s’il contient des bactéries, champignons ou virus.

Traitement

Une fois que le médecin aura découvert la cause de l’ulcère cornéen, il ou elle va prescrire un médicament antibactérien, antifongique ou antiviral pour les yeux afin de traiter la cause sous-jacente de l’ulcère. Si l’infection est grave, votre médecin pourra vous prescrire un traitement à base de gouttes ophtalmiques antibactériennes pendant que des analyses du prélèvement sont effectuées pour déterminer la cause de l’infection. En outre, vous devrez éventuellement faire appel à des gouttes oculaires à base de corticostéroïdes. Ces gouttes sont normalement prescrites en cas d’inflammation ou de gonflement oculaire.

Votre médecin va vous demander de prendre un certain nombre de précautions pendant le traitement :

  • ne pas porter de lentilles de contact ;
  • pas de maquillage ;
  • éviter la prise d’autres médicaments ;
  • ne pas toucher les yeux inutilement ;

Greffe cornéenne

Dans les cas sévères, l’ulcère cornéen va obliger à procéder à une greffe de cornée. Cette greffe implique l’ablation chirurgicale du tissu cornéen et son remplacement par du tissu de donneur. Selon la clinique Mayo, la greffe de cornée est une intervention relativement sûre. Comme toute intervention chirurgicale, elle présente cependant un certain nombre de risques. Cette intervention peut en effet entraîner des complications ultérieures, notamment :

  • le rejet du tissu de donneur ;
  • la formation d’un glaucome (pression à l’intérieur de l’œil) ;
  • une infection oculaire ;
  • des cataractes (opacification du cristallin)
  • un gonflement de la cornée.

Prévention

La meilleure manière de prévenir un ulcère cornéen est d’entamer un traitement dès l’apparition des symptômes d’infection oculaire, ou immédiatement après une lésion oculaire.

Autres mesures préventives utiles :

  • éviter de dormir avec des lentilles de contact ;
  • toujours nettoyer et stériliser les lentilles de contact avant et après les avoir portées ;
  • se rincer les yeux pour en éliminer tous objets hétérogènes ;
  • se laver les mains avant de se toucher les yeux.

Long terme

Si les ulcères cornéens peuvent généralement être traités, et si la plupart des personnes se rétablissent assez bien à la suite d’un traitement, ils sont susceptibles d’entraîner une perte visuelle. Dans certains cas, il peut se produire une perte de vision grave, ainsi qu’une obstruction visuelle due à une cicatrisation sur la rétine.

Les ulcères cornéens peuvent également entraîner une cicatrisation permanente sur l’œil.

Dans de rares cas, l’œil tout entier peut subir une lésion.

Autres articles

Traitements pour les allergies : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Régime alimentaire pour le diabète gestationnel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications de l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Thrombophlébite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infestations de tiques : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitement non-invasif des varices : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Kaposi : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Colite ulcéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

IRM du genou : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maintenez votre position même avec des pieds plats (pes planus) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de (von) Willebrand : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleur à l’épaule : définition, cause, symptômes, traitement

Irene