Névralgie

Névralgie : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La névralgie est une douleur en coup de poignard, ressemblant à une brûlure et souvent très sévère qui survient le long d’un nerf endommagé. Le nerf endommagé peut se situer n’importe où dans le corps, mais le plus souvent dans le visage et le cou. La cause de la lésion du nerf peut être une maladie comme le diabète ou la sclérose en plaque, une infection comme le zona ou la conséquence du vieillissement. Le traitement pour la douleur causée par la névralgie dépend de sa cause.

Types

La névralgie peut survenir dans diverses parties du corps et peut avoir des causes variées. La cause de cette douleur est souvent inconnue.

Algie post-zostérienne

Ce type de névralgie est une complication du zona et peut toucher une partie quelconque du corps. Le zona est une infection virale caractérisée par une éruption et des cloques douloureuses. La névralgie peut apparaître après une crise de zona, et elle peut être légère ou sévère, persistante ou intermittente, et elle peut durer pendant plusieurs mois ou même plusieurs années.

Névralgie faciale

Ce type de névralgie est associé à une douleur provenant du trijumeau, qui s’étend du cerveau au visage. Il semblerait que la cause particulière de la douleur soit une pression exercée par un vaisseau sanguin sur le trijumeau, à l’endroit où il entre en contact avec le tronc cérébral. La névralgie faciale cause de la douleur au niveau du visage, habituellement d’un seul côté ; cette douleur est surtout répandue chez les personnes âgées.

Névralgie glosso-pharyngienne

La douleur provenant du nerf glosso-pharyngien, qui se situe dans la gorge, n’est pas très courante. Ce type de névralgie cause de la douleur dans le cou et la gorge.

Causes

La cause sous-jacente de tous les types de névralgie est un endommagement d’un nerf. Tous les nerfs de votre corps sont protégés par un revêtement appelé gaine de myéline. Les douleurs sévères, ressemblant à des coups de poignard ou à des chocs, qui caractérisent la névralgie sont la conséquence de l’endommagement de la myéline ou de l’usure du nerf. Il existe de nombreux facteurs, dont le vieillissement, qui peuvent endommager la myéline. Malheureusement, la cause de nombreux cas de névralgie ne peut jamais être trouvée.

Infection

La cause de la névralgie post-zostérienne est le zona, une infection causée par le virus de la varicelle. Les chances de contracter cette infection augmentent avec l’âge. La maladie de Lyme, le VIH et la syphilis peuvent également causer des névralgies.

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie causée par la dégradation de la myéline. La névralgie, souvent au visage, est l’un des nombreux symptômes de la sclérose en plaques.

Pression sur les nerfs

La myéline sur les nerfs peut être usée en conséquence d’une pression. Cette usure peut être le fait d’un os, d’un ligament, d’un vaisseau sanguin ou d’une tumeur qui fait pression sur le nerf. La pression d’un vaisseau sanguin enflé est une cause courante de la névralgie affectant le trijumeau.

Diabète

De nombreux diabétiques souffriront d’un certain type de névralgie parce que l’excès de glucose dans le sang peut endommager la myéline.

Causes les plus courantes

Si la cause de la névralgie n’est pas une infection, la sclérose en plaques, le diabète ou une pression sur les nerfs, elle peut être la conséquence d’un des nombreux facteur moins courants. Il s’agit notamment :

  • d’une maladie rénale chronique
  • de la porphyrie
  • de médicaments prescrits aux personnes souffrant d’un cancer (cisplatine, paclitaxel ou vincristine)
  • d’un traumatisme, comme après une opération chirurgicale
  • de produits chimiques irritants

Assistance

Assistance

La douleur causée par une névralgie est habituellement très sévère et peut frapper d’incapacité la personne qui en souffre. Si vous ressentez une telle douleur, consultez votre médecin dès que possible, en particulier quand la douleur n’est pas soulagée par des médicaments en vente libre.

Consultez également votre médecin si vous soupçonnez que vous pouvez avoir un zona. En plus de la douleur associée à la névralgie, le zona cause une éruption cutanée formant des cloques. Cela se produit habituellement sur le dos ou le ventre, mais aussi parfois sur le cou et le visage.

Rendez-vous chez un médecin

Rendez-vous chez un médecin

Lorsque vous verrez votre médecin pour discuter de la névralgie, il vous posera probablement une série de questions sur vos symptômes. Votre médecin vous demandera de lui décrire la douleur et de lui dire depuis combien de temps le problème existe. Vous devrez aussi lui indiquer tous les médicaments que vous prenez et tous vos problèmes médicaux éventuels. En effet, la névralgie peut être un symptôme d’un autre problème, comme le diabète, la sclérose en plaques ou le zona.

Votre médecin effectuera également un examen physique pour localiser l’emplacement de la douleur et, si possible, du nerf qui la cause. Vous devrez peut-être aussi vous soumettre à un examen dentaire. Si la douleur est localisée au niveau du visage, votre médecin voudra peut-être écarter d’autres causes dentaires possibles, comme un abcès. Un abcès est une infection bactérienne d’une dent qui cause un mal de dent très pénible ainsi que d’autres symptômes désagréables tels que du pus et un gonflement des tissus. S’il n’est pas traité, il pourra causer des complications extrêmement graves et potentiellement fatales.

Pour trouver la cause sous-jacente de votre douleur, votre médecin pourra prescrire certains examens. Vous devrez peut-être faire une prise de sang pour déterminer votre glycémie et vérifier le fonctionnement de vos reins. Une IRM (imagerie par résonance magnétique) peut aider votre médecin à déterminer si vous avez la sclérose en plaques. Un tests de vitesse de la conduction nerveuse (VCN) peut montrer la vitesse à laquelle les signaux se déplacent le long des nerfs et aider à identifier une lésion d’un nerf.

Traitement

Si votre médecin est en mesure de localiser la cause de la névralgie, votre traitement portera sur la cause sous-jacente. Si la cause n’est pas identifiée, le traitement visera surtout à soulager la douleur.

Traitements possibles :

  • chirurgie pour mettre fin à la pression sur le nerf, qui peut être causée par des vaisseaux sanguins, des os, des ligaments ou des tumeurs
  • meilleur contrôle de la glycémie chez les personnes dont la névralgie est causée par le diabète
  • physiothérapie
  • en cas de blocage de nerf, une injection ciblant un nerf ou un groupe de nerfs particulier permet de supprimer les signaux de douleur et de réduire l’inflammation
  • analgésiques

Les médicaments prescrits pour traiter le zona peuvent inclure :

  • analgésiques en vente libre comme l’aspirine ou l’ibuprofène
  • antidépresseurs comme l’amitriptyline ou lanortriptyline
  • médicaments contre l’épilepsie comme la carbamazépine
  • analgésiques à effet narcotique agissant à court terme comme la codéine
  • crèmes à action locale comme la capsaïcine

Autres articles

Traitement du diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer de la vessie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

Traitement non-invasif des varices : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Transplantation hépatique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Circulation extracorporelle par oxygénateur à membrane (CEC) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La guerre des cellules : Maladie du greffon contre l’hôte

Irene

Examens médicaux essentiels chez la femme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test de suppression à la dexaméthasone : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les traitements de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Incontinence urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Détection et dosage des précipitines de l’aspergillose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene