Cancer de la vessie

Cancer de la vessie : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Le cancer de la vessie intervient dans les tissus de la vessie, qui est l’organe du corps qui contient l’urine. Selon les instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health (NIH), environ 45 000 hommes et 17 000 femmes font tous les ans l’objet d’un diagnostic de cette maladie aux états-Unis. (NIH, 2007)

Causes

La cause exacte du cancer de la vessie est inconnue. Il apparaît en cas de développement et de multiplication rapide et incontrôlable de cellules anormales qui vont envahir d’autres tissus.

Types

Il existe trois types de cancers de la vessie :

Le carcinome à cellules transitionnelles

Le carcinome transitionnel est le type le plus courant de cancer de la vessie. (NIH, 2007) Il commence dans les cellules transitionnelles des couches intérieures de la vessie. Les cellules transitionnelles sont des cellules qui changent de forme, sans pour autant être endommagées, lors d’un étirement du tissu.

Carcinome squameux

Le carcinome squameux est un type de cancer rare aux états-Unis. Il se forme lorsque de fines cellules plates et squameuses se forment dans la vessie après une infection ou irritation de longue durée de la vessie.

Adénocarcinome

L’adénocarcinome est également rare aux états-Unis. Il débute lorsque des cellules glandulaires se forment dans la vessie après une irritation et une inflammation de longue durée de la vessie. Les cellules glandulaires sont ce qui compose les glandes qui sécrètent le mucus dans le corps.

Risques

Les facteurs suivants augmentent vos risques de développer un cancer de la vessie :

  • le tabagisme (la moitié des cancers de la vessie chez les hommes et les femmes sont dus à la cigarette) ;
  • une exposition à des produits chimiques cancérigènes en milieu professionnel ;
  • des infections chroniques de la vessie ;
  • une faible consommation de liquides ;
  • être de sexe masculin ;
  • origine européenne ;
  • l’âge – selon la société américaine de lutte contre le cancer (American Cancer Society, ACS), la majorité des cancers de la vessie interviennent chez des personnes de plus de 55 ans (ACS, 2011) ;
  • une alimentation riche en graisses ;
  • des antécédents familiaux de cancer de la vessie ;
  • un traitement antérieur du nom de Cytoxan dans le cadre d’une chimiothérapie ;
  • une radiothérapie antérieure pour traiter un cancer dans la région pelvienne.

Symptômes

Il existe un certain nombre de symptômes disparates susceptibles d’indiquer un cancer de la vessie, tels que la fatigue, une perte de poids, ainsi qu’une fragilité osseuse. Vous devez cependant accorder une attention particulière aux facteurs déclencheurs suivants :

  • présence de sang dans les urines, douleurs à la miction, miction fréquentes ou urgentes, et incontinence urinaire ;
  • douleur dans la région abdominale et dans le bas du dos.

Diagnostic

Votre médecin pourra diagnostiquer un cancer de la vessie à partir d’une ou plusieurs des méthodes suivantes :

  • Analyse d’urine
  • Un examen interne (après avoir enfilé un gant, le médecin insère des doigts dans le vagin ou dans le rectum afin de repérer la présence éventuelle de grosseurs) ;
  • cystoscopie (le médecin insère un tube étroit muni d’une petite caméra dans l’urètre pour voir à l’intérieur de la vessie) ;
  • biopsie (le médecin insère un petit instrument dans l’urètre et prélève un petit échantillon de tissu de la vessie pour analyse et dépistage d’un cancer éventuel) ;
  • tomodensitogramme permettant de visualiser la vessie ;
  • radiographie du pyélogramme intraveineux.

Les médecins classent le cancer de la vessie à l’aide d’un dispositif de classification qui s’échelonne du stade 0 au stade IV, afin de déterminer le degré de propagation du cancer. Les divers stades du cancer de la vessie revêtent la signification suivante :

Stade 0 du cancer de la vessie

Le cancer ne s’est pas étendu au-delà de la paroi de la vessie.

Cancer de la vessie de stade I

Le cancer s’est étendu au-delà de la paroi de la vessie, mais il n’a pas encore atteint la couche musculaire de la vessie.

Cancer de la vessie de stade II

Le cancer atteint la couche musculaire de la vessie.

Cancer de la vessie de stade III

Le cancer s’est propagé jusqu’aux tissus environnant la vessie.

Cancer de la vessie de stade IV

Le cancer a atteint les ganglions lymphatiques avoisinants ou d’autres zones du corps.

Traitement

En fonction du type et du stade de votre cancer de la vessie, de vos symptômes, ainsi que de votre état de santé, votre médecin décidera du traitement à dispenser. Les traitements du cancer de la vessie peuvent inclure :

Traitement du cancer de la vessie de stade 0 et 1

  • Une intervention chirurgicale visant à l’ablation de la tumeur de la vessie ;
  • une chimiothérapie ou immunothérapie (à savoir un médicament qui fait en sorte que le système immunitaire attaque les cellules cancéreuses).

Traitement du cancer de la vessie de stade II et III

  • chimiothérapie, radiothérapie, ou immunothérapie visant à réduire la tumeur avant l’intervention chirurgicale. Ces modes de traitement peuvent être utilisés lorsque l’intervention chirurgicale n’est pas une solution, ou après une intervention visant à tuer les cellules cancéreuses restantes, ou encore pour prévenir la récurrence du cancer.
  • Ablation d’une partie de la vessie en complément de la chimiothérapie.
  • Ablation de la totalité de la vessie (cystectomie radicale), suivie d’une intervention visant à créer une nouvelle manière d’évacuer l’urine du corps.

Traitements du cancer de la vessie de stade IV

  • Chimiothérapie sans intervention chirurgicale pour soulager les symptômes et prolonger la vie
  • Cystectomie radicale et ablation des ganglions lymphatiques environnants, suivie d’une intervention visant à créer une nouvelle manière pour l’urine de sortir du corps.
  • Chimiothérapie, radiographie et immunothérapie après une intervention visant à éliminer les cellules cancéreuses restantes ou à soulager les symptômes et prolonger la vie.
  • Médicaments d’essais cliniques

Pronostic

Le pronostic à la suite d’un cancer de la vessie dépend du stade du cancer. Les cancers de la vessie de stade 0 et 1 se traitent généralement bien. Il existe un risque élevé que le cancer ne récidive, mais dans ce cas il est également souvent possible de le guérir. Le taux de guérison des cancers de la vessie de stade III est intérieur à 50 pour cent. Il est rarement possible de guérir un cancer de la vessie de stade IV. (NIH, 2011)

Prévention

Les médecins ne connaissant toujours pas les causes à l’origine du cancer de la vessie, il n’est pas toujours possible de le prévenir. Les facteurs et comportements suivants sont toutefois susceptibles de réduire les risques de contracter un cancer de la vessie :

  • arrêter de fumer ;
  • éviter le tabagisme passif et les produits chimiques cancérogènes ;
  • boire beaucoup d’eau.

Autres articles

Valvulopathie aortique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pontage gastrique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Goitre : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Colite ulcéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névralgie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Transplantation hépatique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La myasthénie auto-immune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Céphalées (vasculaires) de Horton ou algie vasculaire de la face : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’entérite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Facteurs de risque liés à l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Porphyrines – urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene