Anorexie nerveuse

Anorexie nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Presque tout le monde a peur de trop grossir. Mais chez certaines personnes, cette inquiétude devient obsessionnelle et entraîne une affection appelée l’anorexie nerveuse. Il s’agit d’un trouble alimentaire qui peut entraîner une perte de poids considérable. Une personne anorexique se préoccupe de façon obsessionnelle de son poids et de la nourriture qu’elle consomme.

Il se peut qu’elle fasse trop d’exercice. Il se peut qu’elle suive un régime à très faible teneur en calories. Les personnes affectées par l’anorexie nerveuse ont une peur excessive de grossir. Elles ont souvent une meilleure opinion d’elles-mêmes quand elles maigrissent. Selon l’Alliance nationale pour la maladie mentale, l’anorexie est le plus fréquemment diagnostiquée chez les jeunes filles adolescentes, mais elle a également été diagnostiquée chez des enfants dès l’âge de sept ans et chez des adultes jusqu’à l’âge de 80 ans. (NAMI)

Causes

La cause exacte de l’anorexie nerveuse est inconnue. Les personnes qui souffrent d’anorexie peuvent avoir une perception négative de leur corps. Elles peuvent s’efforcer de toujours être parfaites. Elles peuvent chercher des moyens de contrôler leur vie. D’autres facteurs semblent jouer un rôle :

Biologie

La génétique et les hormones peuvent avoir un effet sur le développement de l’anorexie nerveuse. Quelques données probantes suggèrent un lien entre l’anorexie et la sérotonine, un produit chimique fabriqué dans le cerveau.

Environnement

La pression exercée par une société qui valorise la minceur peut aussi contribuer au développement de l’anorexie nerveuse. Les images dans les magazines et à la télévision peuvent beaucoup influencer les jeunes filles et leur donner l’envie d’être minces.

Psychologie

Une personne atteinte d’un trouble obsessionnel compulsif (TOC) peut avoir plus tendance à suivre le régime alimentaire et le programme d’exercice stricts souvent suivis par les anorexiques. Les personnes souffrant de TOC font tout leur possible pour atteindre la perfection et peuvent avoir l’impression qu’elles ne l’atteindront jamais.

Signes et symptômes

Signes et symptômes

Les personnes anorexiques maigrissent et maintiennent un poids très bas de façons différentes. Certaines s’imposent des restrictions très sévères pour leur consommation de calories, d’autres font trop d’exercice. Certaines utilisent une méthode d’hyperphagie et de purge, similaire à celle utilisée par les personnes boulimiques. D’autres utilisent des laxatifs, le vomissement ou les diurétiques pour éliminer la nourriture qu’elles ont ingurgitée. Si vous souffrez d’anorexie nerveuse, vous présentez probablement certains des symptômes suivants :

  • refus de maintenir un poids normal
  • fatigue
  • insomnie
  • peau jaunâtre ou marbrée et couverte de poils fins et doux
  • cheveux clairsemés et perte de cheveux
  • constipation
  • absence d’au moins trois cycles menstruels consécutifs
  • peau sèche
  • hypotension

Vous pourrez également avoir remarqué les comportements suivants :

  • vous faites trop d’exercice
  • vous poussez les aliments dans votre assiette au lieu de les manger, ou vous les coupez en petits morceaux
  • irritabilité
  • évitement des activités sociales
  • humeur dépressive
  • déni de la faim
  • utilisation de diurétiques, laxatifs ou coupe-faim

Diagnostic

Le médecin devra éliminer les autres causes possibles de la perte de poids, telles que la maladie cœliaque et la maladie intestinale inflammatoire.

Un examen médical permettra de prendre votre tension et votre rythme cardiaque. Des analyses de sang pourront être réalisées pour vérifier vos taux d’électrolytes et votre fonction rénale. Un examen psychologique pourra être effectué pour poser des questions sur vos habitudes alimentaires et vos sentiments envers la nourriture. De plus, le médecin pourra vérifier votre densité osseuse et l’absence d’irrégularités cardiaques.

Traitement

Un des obstacles les plus importants au traitement de l’anorexie nerveuse est la fausse idée que vous n’avez pas besoin d’aide. Beaucoup d’anorexiques ne pensent pas avoir de problème. Cela peut rendre le traitement difficile.

L’objectif principal du traitement est de rétablir un poids normal et d’adopter des habitudes alimentaires normales. Un diététicien vous aidera à apprendre comment bien manger. Il sera peut-être aussi recommandé que votre famille participe à une thérapie avec vous. Pour la plupart des anorexiques, leur pathologie est un défi de toute une vie.

Thérapie

Les personnes anorexiques et leur famille doivent faire beaucoup d’efforts pour vaincre l’anorexie nerveuse. Des thérapies de groupe, familiale et individuelle font souvent partie intégrante du traitement.

Thérapie individuelle

Une forme de traitement appelée thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est souvent utilisée pour traiter l’anorexie nerveuse. La TCC aide à modifier les pensées et les comportements malsains. Son objectif est d’aider à faire face à de fortes émotions et à développer une saine estime de soi.

Thérapie familiale

Cette forme de traitement exige la participation des membres de votre famille pour vous aider à suivre un régime et un mode de vie sains. La thérapie familiale aide aussi à résoudre les conflits familiaux. Elle peut aider à soutenir la personne qui souffre d’anorexie.

Thérapie de groupe

Ce traitement permet aux personnes anorexiques d’interagir les uns avec les autres. Mais elle peut parfois mener à une compétition pour voir qui sera le plus maigre. Pour éviter cela, il est important que le groupe soit animé par un professionnel médical qualifié.

Médicaments

Bien qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de médicaments capables de traiter l’anorexie nerveuse, des antidépresseurs peuvent être prescrits pour gérer l’anxiété et la dépression qui accompagnent souvent l’anorexie. Il est possible que ces médicaments puissent vous aider à vous sentir mieux. Mais les antidépresseurs ne réduisent pas l’envie de perdre du poids.

Hospitalisation

Selon la gravité de votre perte de poids, le médecin pourra vous garder à l’hôpital pendant quelques jours pour traiter les effets de votre anorexie. Il se peut que vous soyez nourri par sonde d’alimentation et que vous receviez des liquides intraveineux si votre poids est trop bas et si vous êtes déshydratée. Si vous continuez de refuser à manger ou avez des problèmes psychiatriques, il est possible que le médecin vous fasse hospitaliser pour un traitement intensif.

Long terme

Beaucoup guérissent de l’anorexie. Mais un faible pourcentage n’y arrive pas. Certaines meurent de cette pathologie. D’autres encore pourront développer différents troubles alimentaires. Certaines, pour vaincre l’anorexie, doivent recevoir un traitement et faire attention pendant toute leur vie. Il peut être utile de se joindre à un groupe de soutien pour anorexiques.

Prévention

Il n’existe aucune méthode avérée de prévention de l’anorexie. Mais en étant vigilant et en sachant reconnaître les signes de cette pathologie, il est possible d’arriver rapidement à un diagnostic, à un traitement et à la guérison. Si vous ou une de vos proches commencez à devenir obsédée par votre poids, à faire trop d’exercice ou à être insatisfaite de votre apparence, il est recommandé de consulter un professionnel.

Autres articles

Les traitements de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications de l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

éviter les douleurs d’épaules en milieu professionnel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La pseudo-tumeur cérébrale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements contre la dépression : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infections des glandes salivaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Guide pour aider les patients à apprendre à vivre avec le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Épiglottite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Médicaments contre le rhume : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Des façons faciles de réduire votre risque d’attraper la grippe

Irene

Diabète de type 1 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rougissement cutané : définition, cause, symptômes, traitement

Irene