hypertension

Facteurs de risque liés à l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Environ un tiers des adultes aux États-Unis ont de l’hypertension. Un certain nombre de facteurs augmentent la probabilité de développer cette pathologie.

Facteurs de risque qui peuvent être prévenus

Plusieurs facteurs de risque liés à l’hypertension sont totalement, ou au moins partiellement, contrôlables. En modifiant votre mode de vie, vous pouvez réduire vos risques d’avoir de l’hypertension, ceci pouvant également réduire vos risques d’avoir une crise cardiaque ou un AVC.

Régime alimentaire mal équilibré

On parle de régime alimentaire mal équilibré lorsque les aliments consommés sont riches en calories et faibles en nutriments essentiels, y compris les aliments contenant des graisses saturées, des acides gras trans et des sucres ajoutés. Ce type de régime est nocif pour la santé. Il vous fait également prendre du poids plus facilement. Par ailleurs, pour certaines personnes, manger trop de sel (sodium) peut entraîner de la rétention d’eau, ce qui augmente la pression artérielle. Le manque de potassium (minéral qui aide à équilibrer la quantité de sodium dans les cellules) contribue également à augmenter ce risque.

Inactivité physique

Le manque d’exercice augmente le risque de maladie des vaisseaux sanguins, de maladie du cœur et d’AVC. Il contribue également à nous faire prendre des kilos superflus. De plus, quand vous avez des kilos en trop, votre cœur doit faire davantage d’efforts pour pouvoir pomper le sang. Ceci augmente la force exercée sur les artères, pouvant entraîner de l’hypertension.

Surcharge pondérale ou obésité

Environ les deux-tiers des adultes aux États-Unis sont en surpoids ou obèses. Le fait d’être en surpoids demande plus d’efforts au cœur et augmente le taux de cholestérol et de triglycérides. Par ailleurs, plus vous prenez de poids, plus vous avez besoin de sang pour approvisionner votre organisme en oxygène et en substances nutritives. Le volume de sang supplémentaire augmente la pression exercée sur les parois artérielles.

Excès d’alcool

Le fait de boire beaucoup et à long terme peut entraîner des battements de cœur irréguliers, une insuffisance cardiaque et un AVC. Cela peut également contribuer à augmenter le taux de triglycérides. Par ailleurs, le fait de boire deux ou trois boissons en même temps peut déclencher la libération d’hormones qui augmentent le débit sanguin et la fréquence cardiaque. Ceci, à son tour, peut augmenter la pression artérielle et réduire l’efficacité des médicaments pour l’hypertension.

Tabagisme

Le fait de fumer est l’une des causes principales évitables de décès aux États-Unis et augmente le risque d’avoir une crise cardiaque ou un AVC. À chaque fois que vous fumez une cigarette, la pression artérielle augmente de 10 points et reste à ce stade pendant environ une heure. Si vous avez constamment une cigarette à la bouche, votre pression artérielle risque d’être élevée toute la journée. Une forte exposition à la fumée des autres et à la pollution peut également contribuer à élever la pression artérielle ; il est donc recommandé d’éviter la fumée de cigarettes autant que possible.

Stress

Un stress sévère peut entraîner une hausse spectaculaire – mais temporaire – de la pression artérielle. Avec le temps, le stress peut contribuer à développer l’hypertension, bien que ceci n’ait jamais été prouvé de manière définitive. Par ailleurs, certaines personnes gèrent leur stress en mangeant ou en buvant excessivement, ou en fumant.

Caféine

Même si vous êtes en bonne santé, la caféine peut causer une augmentation de la pression artérielle, temporaire certes, mais tout de même considérable. La quantité de caféine dans l’équivalent de deux ou trois tasses de café peut augmenter la pression systolique (le chiffre supérieur lorsque vous mesurez votre tension) de 3 à 14 centimètres de mercure (cmHg). La pression diastolique (le chiffre inférieur) peut monter de 4 à 13 cmHg. Cependant, il n’a pas été prouvé que cette augmentation passagère de la pression artérielle en raison de la caféine augmente votre risque d’avoir de l’hypertension. La cause de l’hypertension essentielle demeure inconnue.

Préhypertension

La préhypertension correspond à une pression artérielle légèrement élevée, mais qui n’est pas suffisamment élevée pour être considérée comme de l’hypertension. Environ 25 pour cent des adultes aux États-Unis ont une pression artérielle comprise dans cette tranche. Si la préhypertension n’est pas traitée en modifiant certains facteurs liés au mode de vie, tels que mentionnés plus haut, la pression artérielle continuera vraisemblablement à monter.

Facteurs de risque ne pouvant pas être évités

Il peut être bénéfique pour vous de vous renseigner sur les facteurs de risque qui ne dépendent pas de votre contrôle. Si vous savez que vous courez un risque important, votre médecin et vous-même pouvez surveiller de près votre pression artérielle et commencer un traitement rapidement après l’identification des premiers signes du problème.

Âge

L’hypertension peut affecter des personnes de tout âge, y compris les adolescents, les enfants et même les nourrissons. Cependant, plus vous vieillissez, plus le risque augmente, en partie parce que les vaisseaux sanguins deviennent moins souples avec l’âge. Plus de la moitié des personnes de 60 ans et plus aux États-Unis ont de l’hypertension.

Sexe

Les hommes et les femmes ont les mêmes risques de développer de l’hypertension à un moment de leur vie. Toutefois, le risque comparatif varie en fonction de l’âge. Pour la tranche des moins de 45 ans, les hommes sont plus susceptibles d’avoir de l’hypertension que les femmes. La proportion s’égalise quand on entre dans l’âge moyen. À 60 ans ou plus, les femmes ont les mêmes risques que les hommes d’avoir de l’hypertension.

Ethnicité

L’hypertension peut affecter tout le monde, quelle que soit l’origine ethnique. Cependant, les Afro-américains développent de l’hypertension plus souvent et plus tôt, en moyenne, que leurs homologues blancs ou les Américains d’origine mexicaine. De plus, par rapport aux Américains blancs, les Afro-américains sont plus susceptibles de mourir prématurément de maladies liées à l’hypertension, telles qu’une maladie coronarienne, un AVC ou une insuffisance rénale.

Antécédents familiaux

De la même manière que la taille et la couleur des yeux, la tendance à l’hypertension peut se transmettre d’une génération à l’autre. Si vos parents ou vos frères et sœurs ont de l’hypertension, vous êtes plus susceptible d’en avoir aussi.

Facteurs de risque pour les enfants et les adolescents

Les facteurs de risque pour les enfants plus âgés et les ados sont similaires à ceux des adultes. Les jeunes garçons courent un risque plus important que les filles, et les jeunes Afro-américains et Américains d’origine mexicaine sont plus susceptibles d’avoir de la préhypertension ou de l’hypertension que leurs pairs blancs. D’autres facteurs qui contribuent au phénomène dans cette tranche d’âge incluent la surcharge pondérale ou l’obésité, le manque d’activité physique et un régime alimentaire mal équilibré contenant trop de sel (sodium).

Chez les jeunes enfants et les bébés, l’hypertension est généralement causée par une autre pathologie, comme une malformation du cœur, une maladie des reins, un trouble hormonal ou un effet secondaire d’un médicament. L’accouchement prématuré et l’insuffisance de poids à la naissance augmentent également ce risque.

Autres articles

Névralgie faciale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements contre la dépression : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gastrite/duodénite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Frissons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Anorexie nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Principes fondamentaux de la gestion du poids : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Prostatite chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

Fièvre jaune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Porphyrines – urine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La myasthénie auto-immune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene