diabète gestationnel

Régime alimentaire pour le diabète gestationnel : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Le diabète gestationnel apparait lorsque le niveau de glucose dans le sang (glycémie) s’élève pendant la grossesse. Quand cela arrive, c’est généralement durant la seconde moitié de la grossesse et cela disparait typiquement à la naissance du bébé.

Le dépistage du diabète gestationnel est habituellement effectué entre 24 et 28 semaines de grossesse. Si vous avez des facteurs de risque de diabète, votre médecin peut vous recommander d’effectuer le test plus tôt dans la période de grossesse. Si on vous diagnostique un diabète gestationnel, il sera nécessaire de vous faire tester à nouveau 6 à 12 semaines après la naissance afin de voir si le diabète est toujours présent.

D’après la Johns Hopkins School of Medicine, un diabète gestationnel est diagnostiqué chez 3 à 8 pour cent des femmes enceintes aux Etats-Unis (Johns Hopkins Medicine).

Le diabète gestationnel accroît le risque d’avoir un gros bébé, ainsi que le risque d’avoir un bébé naissant avec de l’hypoglycémie (taux de sucre dans le sang trop faible). La modification de votre alimentation est généralement la première méthode de traitement du diabète gestationnel.

Assistance

Assistance

Le nombre de calories que vous devriez consommer chaque jour dépend de certains facteurs, tels que votre poids et votre niveau d’activité. D’une manière générale, une femme enceinte devrait accroître sa consommation de 300 calories par jour par rapport à son régime alimentaire d’avant la grossesse. Trois repas et deux ou trois en-cas par jour sont recommandés. Manger des repas plus légers plus fréquemment peut vous aider à maintenir un taux de glycémie stable.

Il est très important pour les femmes souffrant de diabète gestationnel de manger un petit-déjeuner. C’est parce que le niveau d’hormones fluctue durant le sommeil, et démarrer la journée avec un niveau stable de sucres dans le sang est idéal.

Vous devriez lister ce que vous mangez et surveiller votre taux de glycémie pour aider votre médecin à élaborer un plan pour gérer le diabète gestationnel. L’utilisation d’une balance pour peser ce que vous mangez et pour assurer l’exactitude de votre suivi est recommandée.

Les médecins peuvent aussi conseiller à la femme enceinte de prendre une multivitamine prénatale, un complément de fer ou un complément de calcium en raison du besoin accru en vitamines pendant la grossesse. Cela aidera au bon développement du bébé.

Compléments

Compléments

Les glucides sont la principale source d’énergie du corps. Cependant, surveiller l’apport en glucides est important car ils sont convertis en sucre dans le corps, ce qui peut augmenter la concentration en glucose dans le sang. Les glucides ne devraient pas représenter plus de la moitié de votre apport calorique quotidien.

Les patientes devraient essayer de consommer des glucides à chaque repas de manière répartir l’absorption de sucres tout au long de la journée. Cela peut aider à garder une glycémie stable. Il est également préférable de privilégier des glucides riches en fibres et obtenus à partir de grains entiers. Non seulement ce type de sucre est plus nourrissant, mais il est également digéré plus lentement. Les bons choix comprennent :

  • biscuits et pain au blé complet
  • riz complet et pâtes au blé complet
  • céréales complètes
  • légumes féculents, tels que les pommes de terre et le maïs.

Protéines

Protéines

Les protéines sont un composant essentiel d’une alimentation saine. Beaucoup de sources de protéines sont également riches en vitamines B, ce qui peut aider à prévenir les anomalies congénitales. La plupart des femmes ayant du diabète gestationnel ont besoin de deux à trois portions de protéines par jour.

Une portion de protéines équivaut à :

  • 85 g de viande cuite
  • 1 œuf
  • 120 g de haricots
  • 30 g de noix
  • 2 cuillères à soupe de beurre de noix

Pour réduire l’apport en graisses, mangez des morceaux de viande maigre, en retirant le gras et la peau visibles. Le poulet et la dinde sont des viandes moins grasses que les viandes rouges.

Précautions alimentaires

Précautions alimentaires

Les produits laitiers sont importants pour les femmes enceintes car ils sont une source importante de calcium. Les femmes atteintes de diabète gestationnel devraient essayer de manger quatre portions de produits laitiers par jour. Une portion correspond 240 g de lait ou de yaourt ou 40 g de fromage.

Les produits laitiers allégés sont meilleurs pour les femmes ayant du diabète gestationnel. Il est également important de ne pas boire plus d’un verre de lait par repas. Cela est dû au fait que le lait est en réalité une forme de glucide et peut augmenter la glycémie si on en boit trop à la fois.

Les individus intolérants au lactose ou suivant un régime végétalien peuvent essayer des alternatives au lait contenant du calcium tels que le lait végétal à bas d’amandes ou de soja.

Régime alimentaire

Régime alimentaire

Il est important de consommer une large variété de fruits et légumes pour assurer l’apport en nutriments nécessaire à la mère et à l’enfant. Manger trois à cinq portions de légumes par jour est recommandé.

Une portion de légumes correspond à :

  • 50 g de légumes à feuilles
  • 50 g de légumes coupés en morceaux
  • 175 ml de jus de légumes

Vous devriez de préférence essayer de manger des légumes verts foncés ou jaunes, car les légumes de cette couleur contiennent plus de nutriments.

Une à trois portions de fruits devraient être consommées chaque jour. Comme les fruits contiennent du sucre, il faudrait ne manger qu’une portion de fruits par repas. Une portion de fruits est équivalente à un fruit de taille moyenne, ou 50 g de fruits coupés en morceaux. Les fruits au sirop et les jus de fruits doivent être évités car ils contiennent une grande quantité de sucre.

Régime alimentaire

Régime alimentaire

Les confiseries sont riches en sucres et en gras et devraient être évitées par les individus atteints de diabète gestationnel. Les patients sont vivement encouragés à réduire leur consommation de sucreries et à envisager les alternatives sans sucres.

Les édulcorants artificiels peuvent être utilisés en remplacement du sucre, mais tous les édulcorants ne sont pas bons pour la grossesse. Il a été démontré que l’aspartame, l’acesulfame k, et le sucralose ne sont pas nocifs consommés en petites quantités pendant la grossesse. Les patients devraient systématiquement demander l’avis de leur médecin avant de consommer ces substituts.

Votre apport en graisses doit également être réduit. Cependant, il est important de ne pas exclure totalement les matières grasses car elles contribuent au développement cérébral du fœtus. Privilégiez les graisses insaturées, telles que les huiles végétales, les noix et les avocats. Elles sont plus saines que les graisses saturées ou trans, toutes deux pouvant contribuer à élever le taux de cholestérol.

Autres articles

Causes et facteurs de risque de l’alcoolisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé bucco-dentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements contre la dépression : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La guerre des cellules : Maladie du greffon contre l’hôte

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gastrite/duodénite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Principes fondamentaux de la gestion du poids : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Artérite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La teigne du cuir chevelu (tinea capitis) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Persistance du canal artériel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intervention chirurgicale de l’artère carotide : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Des façons faciles de réduire votre risque d’attraper la grippe

Irene