Cors et durillons

Cors et durillons : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Les cors et les durillons sont les termes donnés à des zones de peau dure et épaisse. Ils peuvent être situés n’importe où sur le corps, mais se rencontrent généralement sur les pieds.

Les cors sont de petits cercles de peau épaisse. Ils peuvent se développer sur une partie du pied, mais se trouvent généralement au bout et sur le côté des orteils ainsi que sur la plante du pied. Ils surviennent plus fréquemment sur les pieds osseux qui manquent de rembourrage.

Les durillons sont des zones de peau très dure. On les trouve généralement sur le talon ou sur l’extrémité antérieure de la plante du pied, mais ils se rencontrent également sur les mains et sur les articulations des doigts. Les cors au pied sont généralement plus larges que les durillons et sont de couleur jaune. Leurs bords ne sont parfois pas très bien définis et ils sont moins sensibles que le reste du pied.

Causes

Les cors et les durillons sont causés à la fois par la friction et par la pression. Ils ont généralement une réaction protectrice pour prévenir la lésion ou la formation d’une ampoule sur la peau.

La cause la plus courante des cors et des durillons est des chaussures mal ajustées. Les chaussures mal ajustées ou qui sont trop étroites ont tendance à frotter contre la peau et à causer une friction. La marche ou la course excessive dans des chaussures mal ajustées peuvent provoquer des corps et des durillons, de même que la station debout pendant de longues périodes.

Les femmes qui portent des talons hauts souffrent fréquemment de durillons sur la partie antérieure de la plante du pied, du fait de la pression exercée sur cette articulation en marchant.

Les autres causes possibles de cors et de durillons incluent le travail manuel, les plis des chaussettes ou la doublure de vos chaussures, la marche pieds nus, ou la participation à des épreuves d’athlétisme qui exercent une pression sur le pied.

Certaines personnes sont davantage susceptibles d’avoir des cors et des durillons que d’autres. Les personnes qui ont des oignons ou des orteils en marteau sont plus susceptibles d’en avoir que d’autres Les personnes qui marchent avec une surpronation (roulement des chevilles vers l’intérieur) ou une sursupination (roulement des chevilles vers l’extérieur) ont tendance à souffrir plus fréquemment de cette affection. Les personnes qui sont atteints de lésions des glandes sudoripares, qui ont des cicatrices ou des verrues au pied ont plus tendance à développer des cors et des durillons.

Traitement

Les cors et les durillons sont généralement sans douleur, bien qu’ils puissent devenir douloureux après de longues périodes. Il existe plusieurs traitements pour ces problèmes Le choix du bon traitement dépend de la cause initiale des cors et des durillons.

Si vous avez du diabète, examinez vos pieds régulièrement pour toute lésion et consultez votre médecin si vous constatez un problème quelconque. Les personnes qui sont atteintes de pathologies qui les rendent plus susceptibles d’avoir des ulcères ou des infections doivent également consulter un médecin.

Si les cors et les durillons ne se guérissent par rapidement, s’ils s’infectent, sont douloureux, rouges, chauds ou suppurent, une attention médicale doit être recherchée.

Symptômes

Pour identifier les cors, votre médecin examinera vos pieds et appuiera sur différentes zones pour évaluer la sensibilité. Il vous posera des questions sur vos habitudes personnelles telles que le type de chaussures que vous portez habituellement, si vous marchez beaucoup et si vous avez récemment participé à des épreuves sportives. Le médecin pourra également vous demander de marcher dans la pièce pour examiner votre démarche.

Il y a des chances que votre médecin vous recommande un podologue en vue de vous faire traiter. Les traitements varient selon la cause ; les solutions incluent des semelles et le port de chaussettes spéciales pour permettre la cicatrisation du pied. Il est possible qu’on vous propose également des cales en silicone entre les doigts de pied pour aider à redistribuer votre poids et améliorer votre posture.

Auto-traitement des cors au pied

Divers traitements en vente libre sont disponibles pour traiter les cors au pied. Généralement, ils visent à calmer toute douleur ou inconfort en soulageant la pression. Cela permettra le rétablissement de votre pied. Les traitements en vente libre sont conseillés uniquement en tant que solution temporaire jusqu’à ce que vous consultiez votre médecin. Les cors et les durillons peuvent être un symptôme d’une pathologie sous-jacente par conséquent s’ils ne répondent pas à l’automédication vous devez les signaler à votre médecin.

L’un des traitements les plus courants est le pansement corricide. Il possède un anneau en caoutchouc épais muni d’une surface adhésive. Lorsqu’il est appliqué sur un cor, le pansement est conçu pour soulager la pression et permettre à votre pied de se rétablir. Dans certains cas, les pansements corricides peuvent provoquer un durcissement de la peau mince autour du cor.

Intervention chirurgicale des cors au pied

Si votre podologue estime que c’est nécessaire, une intervention chirurgicale peut être pratiquée pour retirer les cors aux pieds. Ceci est généralement uniquement nécessaire si les cors au pied provoquent beaucoup de douleur et vous empêchent de marcher confortablement.

L’opération fait appel à un scalpel tranchant pour retirer la partie épaisse et elle n’est pas douloureuse. Vous pouvez généralement marcher tout de suite après l’intervention.

Résultats

Les cors aux pieds et les durillons disparaissent d’eux-mêmes si la cause est identifiée ou stoppée, ou s’ils sont apparus suite à la participation à des épreuves athlétiques telles qu’un marathon.

Généralement, il n’y a pas de conséquences de long terme si l’on ne traite pas les cors aux pieds et les durillons sinon qu’ils risquent de réapparaître et de s’agrandir jusqu’à ce que le problème soit réglé. Dans certains cas, les cors aux pieds et les durillons peuvent s’infecter et rendre la marche extrêmement douloureuse. Un traitement supplémentaire peut parfois être nécessaire et des cicatrices peuvent demeurer lorsque que les cors au pied ont cicatrisé.

Prévention

Les cors au pied et les durillons peuvent être prévenus de diverses façons, notamment :

Chaussures confortables

Portez des chaussures confortables qui vous vont bien. Lorsque vous achetez des chaussures, allez-y l’après-midi lorsque vos pieds ont tendance à être plus enflés. Cela vous aidera à choisir des chaussures confortables et qui vous vont toute la journée.

Soins généraux des pieds

Essuyez-vous soigneusement les pieds après les avoir lavés ou en sortant de l’eau. Utilisez régulièrement une crème hydratante. Ces crèmes sont conçues pour soulager le pied et adoucir la peau.

Utilisez une lime pour pieds ou une pierre ponce pour retirer la peau dure des pieds. Les limes pour pied doivent être remplacées régulièrement. Les pierres ponce doivent être laissées sécher complètement entre chaque usage.

Signalez toute douleur au pied

Si vous remarquez une douleur au pied ou un inconfort lorsque vous marchez, parlez-en à votre médecin. La douleur au pied n’est pas normale, mais elle peut être généralement facilement identifiée et diagnostiquée. Il existe une variété de traitements disponibles pour résoudre le problème et prévenir tout problème de pied futur.

Autres articles

Épiglottite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de l’attachement réactif de la petite enfance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de détresse respiratoire de l’adulte  : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

C’est génétique : le diabète de type 2 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Examens médicaux essentiels chez la femme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Transplantation hépatique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de (von) Willebrand : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Facteurs de risque liés à l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névralgie faciale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maintenez votre position même avec des pieds plats (pes planus) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névralgie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene