rhume

Médicaments contre le rhume : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Comme il n’existe pas de guérison pour le rhume, la meilleure façon d’atténuer les symptômes du rhume pour les enfants de plus de 14 ans et les adultes consiste à utiliser judicieusement des médicaments en vente libre et peut-être aussi à modifier certains comportements. Il existe plusieurs types de médicaments en vente libre qui ne protègent pas contre le rhume et n’en raccourcissent même pas la durée, mais qui peuvent aider à en gérer les symptômes : décongestionnants nasaux, médicaments antitussifs, expectorants et antihistaminiques. Si ces médicaments ne produisent pas de soulagement, prenez rendez-vous pour voir votre fournisseur de soins de santé en vue d’une évaluation pour déterminer si une autre pathologie, comme la grippe, est présente. Les médicaments en vente libre ont également des effets secondaires dont il faut tenir compte. S’ils sont utilisés pendant plus de quelques jours, ils peuvent également aggraver les symptômes du rhume au lieu de les atténuer.

Remarque importante pour les enfants : Comme ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires sérieux et des surdoses accidentelles peuvent être fatales, les experts recommandent d’éviter d’administrer des médicaments contre le rhume ou la toux à des enfants de moins de six ans et de faire preuve de prudence pour les enfants âgés de six à 14 ans. Si votre enfant est enrhumé, demandez à votre pédiatre quelles sont les options de traitement les meilleures et les moins dangereuses.

Décongestionnants nasaux

Ils ne sont pas appropriés pour les enfants. Les décongestionnants nasaux aident à déboucher un nez congestionné. Ils produisent des effets en rétrécissant le diamètre des vaisseaux sanguins à l’intérieur du nez. Les tissus enflés rétrécissent et permettent ainsi à l’air de passer plus facilement. Ils peuvent aider à assécher les écoulements post-nasaux. Les descongestionnants nasaux sont en vente sous forme de comprimés, de vaporisateurs nasaux ou de gouttes.

Les décongestionnants nasaux peuvent causer temporairement de la nervosité, des vertiges, des palpitations et de l’insomnie. Si vous avez de l’hypertension, parlez à votre médecin avant de prendre un décongestionnant étant donné que ce médicament peut élever la tension. Les adultes ne doivent pas prendre de décongestionnants par vaporisation nasale ou en gouttes pendant plus de trois jours. Une utilisation prolongée peut causer une inflammation chronique des muqueuses. Ce problème, connu sous le nom d’effet de rebond, se produit parce que le médicament perd progressivement de son efficacité quand il est utilisé pendant quatre jours consécutifs, auquel cas la personne pourrait être tentée de l’utiliser en quantité plus élevée. Les personnes qui prennent ce type de médicaments courent le risque de développer une dépendance. Tandis que les enfants ne doivent jamais utiliser des décongestionnants sous forme de vaporisateurs nasaux, les gouttes nasales salines aident à réduire la congestion et peuvent être prises sans danger par les enfants et même les bébés. Demandez conseil à votre médecin. Voici quelques décongestionnants nasaux en vente libre :

  • Oxymétazoline nasal (Afrin, Dristan 12-Hour Nasal Spray, Duramist Plus)
  • Phenyléphrine nasale (Neo-Synephrine 12-Hour Spray, Nostril, Rhinall)
  • Phényléphrine orale (Sudafed PE, Triaminic)
  • Pseudoéphédrine (Contac Non-Drowsy, Sudafed)

Médicaments antitussifs

Ils ne sont pas appropriés pour les enfants de moins de 14 ans. La toux disparaît souvent sans l’aide de médicaments, et l’American College of Chest Physicians décourage l’utilisation de médicaments antitussifs en vente libre pour une toux causée par un rhume. Toutefois, si la toux vous empêche de mener vos activités habituelles ou de dormir, un médicament antitussif pourrait être utile. Ces médicaments produisent des effets en bloquant le réflexe de la toux dans le cerveau. Ils peuvent fournir un soulagement utile à court terme pour les symptômes de la bronchite. Ils sont moins efficaces avec les toux causées par les rhumes. Le médicament antitussif en vente libre le plus courant est appelé :

  • Dextrométhorphane (Triaminic Cold and Cough, Robitussin Cough, Vicks 44 Cough and Cold)

Expectorants

La toux protège le corps en expulsant le mucus, l’air et les microbes indésirables ; en son absence, il y aurait beaucoup plus de maladies et d’infections. Il peut exister de nombreuses raisons pour des toux allant du reflux gastro-œsophagien jusqu’à l’asthme, mais parmi les non-fumeurs, la cause la plus courante de la toux est de loin le rhume. Les expectorants aident à amincir et à détacher le mucus de telle sorte que vous pouvez les expulser en toussant plus facilement. Ces médicaments peuvent faire disparaître les symptômes du rhume plus rapidement. L’expectorant en vente libre le plus courant est appelé :

  • Guaifénésine (Mucinex et Robitussin Chest Congestion)

Antihistaminiques

Les antihistaminiques peuvent fournir un certain soulagement contre les symptômes du rhume tels que les éternuements, les larmoiements, la toux et les écoulements nasaux. Les histamines, des médiateurs naturels des inflammations qui se trouvent dans notre organisme, sont responsables des éternuements, de la congestion nasale et de l’écoulement nasal chez les personnes souffrant d’allergies, mais elles ne jouent aucun rôle dans la production de ces symptômes en cas de rhume. Comme leur nom d’indique, les anti-histaminiques produisent des effets en bloquant l’histamine, en réduisant la sécrétion de mucus et en élargissant les voies respiratoires. Certains experts ne croient pas que les avantages que présentent ces produits suffisent pour compenser les effets secondaires. Voici quelques antishistaminiques en vente libre :

  • Brompheniramine et Phenylephrine (Dimetane)
  • Cetirizine (Zyrtec)
  • Chlorphéniramine/Pseudoéphédrine (Allerest, Sudafed Plus)
  • Clemastine (Tavist)
  • Diphenhydramine (Benadryl)
  • Doxylamine (Aldex AN)
  • Loratadine (Claritin)

Médicaments contre la douleur

Les analgésiques, ou médicaments conçus pour soulager la douleur, aident à faire baisser la fièvre et à atténuer les douleurs musculaires, les maux de tête, les maux de gorge et les douleurs dans les oreilles causés par le rhume. Prenez seulement la quantité recommandée sur l’étiquette. L’acétaminophène peut causer des dommages au foie, en particulier s’il est pris fréquemment ou à des doses supérieures à ce qui est prescrit. Le risque est que de multiples médicaments peuvent contenir le même ingrédient, comme l’acétaminophène, ce qui entraînerait une consommation de médicaments totale supérieure à la dose pouvant être administrée sans danger. Il ne faut jamais donner d’aspirine aux enfants, car ceci pourrait entraîner une maladie mettant en jeu le pronostic vital, appelée le syndrome de Reye. Lisez attentivement la posologie de l’acétaminophène lorsque le traitement est destiné à des enfants pour éviter tout problème. La préparation pour nourrissons sous forme de gouttes est bien plus concentrée que le sirop que l’on donne aux enfants plus grands. Voici quelques médicaments contre la douleur :

  • Acétaminophène (Tylenol)
  • Aspirine (Bayer)
  • Sodium de naproxen (Aleve)

Autres articles

Circulation extracorporelle par oxygénateur à membrane (CEC) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

Incontinence urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infertilité : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Des façons faciles de réduire votre risque d’attraper la grippe

Irene

Comment prévenir la grippe ?

Irene

Intervention chirurgicale de l’artère carotide : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Goitre : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes et facteurs de risque de l’alcoolisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements du cancer du col utérin : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitement non-invasif des varices : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene