grippe

Comment prévenir la grippe ?

Rate this post

Une vaccination correcte et certaines bonnes pratiques d’hygiène peuvent minimiser vos risques de contracter la grippe.

Vaccin contre la grippe

La façon la plus facile et la plus fiable d’éviter de contracter la grippe est de se faire vacciner tous les ans. On estime que 70 à 90 % de toutes les maladies provoquées par la grippe pourraient être prévenues grâce à une vaccination correcte.

Les virus de la grippe de type A sont plus actifs par temps froid, et la grippe saisonnière sévit généralement de la fin de l’automne jusqu’au début du printemps dans des climats tempérés. La production du vaccin est prévue de façon à être généralement disponible avant le déclenchement de la grippe saisonnière, en octobre ou novembre environ dans l’hémisphère nord.

Étant donné que les virus de la grippe évoluent constamment, de nouveaux vaccins contre la grippe doivent être formulés chaque année pour s’adapter à ces changements. Les chercheurs identifient d’abord les trois souches qui sont les plus susceptibles d’être actives durant la saison grippale à venir. Les fabricants produisent ensuite un vaccin avec un mélange de souches inactives ou affaiblies qui correspondent le plus étroitement aux trois souches actives. Le vaccin H1N1 a été mis au point séparément pour la saison grippale 2009 à 2010, mais il sera inclus au vaccin de la grippe ordinaire pour la saison 2010 à 2011.

Lorsqu’il y a une bonne correspondance entre le vaccin et les souches du virus de l’année, le vaccin peut être efficace de 70 à 90 % pour prévenir la maladie chez les personnes de moins de 65 ans. L’efficacité du vaccin s’amenuise chez les personnes de plus de 65 ans. Malgré tout, il peut atténuer la sévérité des symptômes chez les personnes âgées et prévenir des complications potentiellement mortelles.

Qui doit se faire vacciner ?

Lorsque suffisamment de vaccins sont disponibles, toutes les personnes qui y ont droit devraient se faire vacciner. Lorsque les fournitures de vaccin sont basses, il est généralement recommandé que les groupes à haut risque soient vaccinés par ordre de priorité. Il s’agit notamment des groupes suivants :

  • Les adultes de 65 ans et plus
  • Les enfants de six mois à cinq ans
  • Les personnes en maison de retraite ou dans des structures de soins chroniques
  • Les personnes diabétiques ou atteintes d’une maladie cardiaque, pulmonaire, rénale, hépatique, sanguine ou métabolique
  • Les femmes enceintes
  • Le personnel soignant, les enseignants et les prestataires de soins
  • Les personnes ayant un système immunitaire affaibli
  • Les enfants de 18 ans au moins qui sont sous traitement de long terme à l’aspirine
  • Les personnes souffrant d’obésité morbide (ceux dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 30)
  • Les membres de la famille de n’importe lequel des groupes ci-dessus

Une fois que le vaccin est administré, il faut généralement une à deux semaines pour que le corps fabrique une immunité complète. Les adultes doivent recevoir une dose unique de vaccin au moins quelques semaines avant le déclenchement de la saison grippale. Les enfants doivent recevoir deux doses à un mois d’intervalle pour que leur corps fabrique une immunité complète. Si vous ne recevez pas votre vaccin contre la grippe avant le début de la saison grippale, vous pouvez tout de même vous faire vacciner durant la saison grippale afin de minimiser vos risques d’infection.

Les effets secondaires graves suite au vaccin de la grippe sont très rares, et les virus inactifs ne peuvent pas provoquer la grippe. L’effet secondaire le plus courant est une douleur au site d’injection. Les enfants peuvent ressentir des symptômes de grippe modérés telle qu’une fièvre et des courbatures légères dans le corps.

Vaccin par nébuliseur

Une autre solution au vaccin contre la grippe par injection est le vaccin par nébuliseur (FluMist). Le vaccin contre la grippe par injection est fabriqué à partir de virus inactifs et il convient à la plupart des individus de plus de six mois. Par contre, le nébuliseur est fabriqué avec un virus affaibli et il est disponible pour les personnes en bonne santé à partir de l’âge de deux ans jusqu’à 49 ans, exceptées les femmes enceintes.

Qui ne doit PAS se faire vacciner ?

Bien que le Centre pour le contrôle des maladies encourage tout le monde à se faire vacciner contre la grippe, certaines personnes souffriraient d’effets indésirables si elles se faisaient vacciner.

Les nourrissons

Les bébés de moins de six mois n’ont pas encore complètement développé leur système immunitaire et ne doivent pas être vaccinés. Par contre, les parents et les personnes qui s’occupent de nourrissons doivent se faire vacciner de façon à créer un cocon d’immunité autour de l’enfant. L’allaitement maternel des bébés peut permettre de mettre en place certaines protections contre la grippe qui sont transmises de la mère au bébé.

Les personnes âgées

Comme pour les bébés, certains vaccins ne sont pas conseillées chez les personnes de plus de 65 ans, comme le vaccin par nébuliseur LAIV (FluMist), en raison de sa compromission possible du système immunitaire. Consultez votre médecin avant d’envisager toute vaccination si vous avez plus de 65 ans.

Personnes souffrant de certaines allergies

Les personnes qui sont allergiques aux œufs ou à d’autres composants des vaccins ne doivent pas être vaccinées.

Hygiène personnelle

Le virus de la grippe se propage lorsqu’on inhale le virus sur de fines gouttelettes qui s’éparpillent quand d’autres personnes éternuent, toussent ou parlent simplement. Le virus peut également se propager lorsque vous touchez une surface infectée comme un bouton de porte ou un interrupteur et que vous vous touchez ensuite les yeux, le nez ou la bouche. En dehors de la vaccination, il existe de nombreuses façons supplémentaires de réduire vos risques de contracter la grippe.

La meilleure chose que vous puissiez sans doute faire est de vous laver les mains fréquemment avec du savon et de l’eau, et d’éviter de vous toucher le visage avec les mains. Si vous n’avez pas accès à du savon et à de l’eau, un désinfectant à base d’alcool peut être tout aussi efficace. Lavez-vous les mains après les repas, après avoir utilisé les toilettes, après avoir touché du linge sale ou après avoir lavé la vaisselle. Nettoyez et désinfectez régulièrement les jouets des enfants.

Si la grippe touche votre famille ou entourage, évitez le contact avec les gens qui sont clairement infectés ou malades. Évitez les foules immenses et les espaces clos. Si vous faites partie d’un groupe à haut risque et que vous devez sortir durant une épidémie de grippe, utilisez un masque de protection respiratoire (le N 95 est le meilleur) pour minimiser vos chances d’inhaler le virus.

Si vous attrapez la grippe, couvrez-vous la bouche avec un mouchoir lorsque vous toussez ou que vous éternuez et jetez immédiatement les mouchoirs sales. Si vous n’avez pas de mouchoir, toussez dans votre coude et non pas dans votre main. Lavez-vous les mains fréquemment et restez à la maison, loin du travail ou de l’école jusqu’à ce que votre fièvre ait disparu. Évitez le contact avec les autres autant que possible. Si vous devez sortir, portez un masque pour protéger les autres.

Autres articles

Causes et facteurs de risque de l’alcoolisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Déficit en hormone de croissance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cors et durillons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intoxication alimentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le syndrome de choc toxique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Guide pour aider les patients à apprendre à vivre avec le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Circulation extracorporelle par oxygénateur à membrane (CEC) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Décollement de la rétine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé bucco-dentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La guerre des cellules : Maladie du greffon contre l’hôte

Irene

Frissons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene