Cancer du rein

Cancer du rein : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Les reins sont deux organes en forme de haricots qui sont situés dans l’abdomen, de part et d’autre de la colonne vertébrale. Plusieurs types de cancer peuvent affecter les reins.

L’adénocarcinome rénal est également connu sous le nom de carcinome des cellules rénales. C’est le type de cancer du rein le plus courant chez les adultes. Il touche d’abord la partie du rein qui filtre le sang.

Le carcinome du bassinet rénal commence dans la partie du rein qui recueille l’urine.

La tumeur de Wilms est le type le plus courant de cancer du rein chez les enfants de moins de cinq ans.

Il existe d’autres types de cancer du rein, mais ils sont rares.

Incidence

Incidence

L’Institut national du cancer (National Cancer Institute) prévoit que près de 65 000 Américains développeront un cancer du rein en 2012. Il estime également que le nombre de décès s’élèvera à 13 000.

D’après la clinique Mayo, l’incidence du cancer du rein augmenterait. La communauté scientifique ne sait pas encore pourquoi. Toutefois, le cancer du rein surviendrait principalement chez les personnes âgées. Il est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes.

Causes et risques

Causes et risques

Les causes du cancer du rein sont inconnues. Les facteurs de risque incluent :

  • l’âge
  • le sexe (les hommes sont plus sujets à ce type de cancer)
  • le tabagisme
  • l’hypertension
  • une dialyse à long terme
  • l’obésité
  • un rein en fer à cheval
  • une maladie polykystique des reins
  • une exposition à des toxines sur le lieu de travail

Il existe également plusieurs pathologies héréditaires qui augmentent le risque d’une personne de contracter un cancer du rein, notamment la maladie de von Hippel-Lindau et le carcinome papillaire à cellules rénales héréditaire.

Symptômes

Les symptômes du cancer du rein incluent :

  • douleurs dorsales
  • douleurs et gonflements de l’abdomen
  • douleurs lombaires
  • perte de poids
  • constipation
  • teint pâle
  • intolérance au froid
  • problèmes de vision
  • croissance capillaire excessive

Diagnostic

Pour diagnostiquer un cancer du rein, il est nécessaire de connaître tous les antécédents du patients et de procéder à un examen physique complet. Le médecin recherchera la présence éventuelle d’une masse ou d’un gonflement abdominal. Chez les hommes, le médecin pourra également vérifier qu’il n’y a pas de veine dilatée dans le scrotum (varicocèle).

Exemples de tests pouvant être utilisés pour détecter un cancer du rein :

Numération globulaire complète (NGC)

Les reins produisent une hormone appelée l’érythropoïétine, qui stimule la production de globules rouges. Une NGC peut révéler si le nombre de globules rouges est élevé (polyglobulie) ou bas (anémie).

Analyses biochimiques sanguines

Les électrolytes, l’azote uréique du sang et la créatinine reflètent la qualité du fonctionnement des reins.

Tests de la fonction hépatique

Des résultats élevés peuvent indiquer qu’un cancer s’est propagé dans le foie.

Analyse des urines

Il se peut qu’il y ait du sang dans vos urines. Des signes d’infection peuvent également être présents. Ultrasons de l’abdomen et des reins : Ce test mesure la taille de vos reins. Il indique également si la forme de vos reins est normale. Si une tumeur est présente, le test permettra de voir sa taille et sa consistance.

Artériographie rénale

Cet examen consiste à introduire un cathéter dans l’aine pour le faire passer jusqu’à l’artère rénale. Un produit de contraste est ensuite injecté dans l’artère. Après l’injection du produit de contraste, une radiographie sera effectuée. Ses images permettront aux médecins de voir si les reins sont alimentés correctement en sang. Si une tumeur est présente, on pourra voir la manière dont elle est alimentée en sang.

Pyélogramme intraveineux

Lors de cet examen, le technicien de laboratoire injectera un produit de contraste dans une veine. Le produit de contraste permettra de voir les reins plus clairement sur les radios. Cet examen peut aider les médecins à trouver une tumeur ou une obstruction.

Tomodensitométrie de l’abdomen

Il s’agit d’une étude radiographique non invasive. Elle permet de visualiser les os, les muscles, la graisse, les organes et les vaisseaux sanguins. Elle peut être utilisée pour voir si le cancer s’est étendu au-delà du rein.

Les examens suivants peuvent être utilisés pour déterminer si le cancer du rein s’est étendu ;

  • IRM de l’abdomen
  • scintigraphie osseuse
  • radiographie pulmonaire
  • tomographie par émission de positons ou TEP
  • tomodensitométrie abdominale ou thoracique

Traitement

Le traitement du cancer du rein consiste principalement à retirer la tumeur de l’organisme. Pour ce faire, on a généralement recours à la chirurgie. La chirurgie peut être radicale ou conservatrice.

Le néphrectomie radicale est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer le rein dans son intégralité, ainsi que certains tissus adjacents et les ganglions lymphatiques. La glande surrénale peut également être retirée. Ceci peut être effectué par une large incision ou au moyen d’un laparoscope.

La néphrectomie conservatrice consiste à retirer uniquement la tumeur, les ganglions lymphatiques et certains tissus environnants. Une partie du rein est laissée en place. On l’appelle également la néphrectomie partielle. Les cellules tumorales peuvent également être éliminées par congélation (cryochirurgie) ou par un traitement thermique (ablation par radiofréquence). Une intervention chirurgicale ne permet pas de traiter le cancer du rein métastasé. Bien que la chirurgie permette d’enlever tout ce qui peut être éliminé de la tumeur, d’autres traitements demeurent nécessaires, notamment : immunothérapie, traitement ciblé et thérapie par rayonnements. Ces traitements peuvent avoir des effets secondaires désagréables.

L’immunothérapie utilise des versions synthétiques des substances chimiques se trouvant naturellement dans le corps. L’interféron et l’aldesleukine (Proleukin) sont des exemples de médicaments utilisés dans le cadre de l’immunothérapie.

Les médicaments ciblés sont conçus pour bloquer certains signaux anormaux présents dans les cellules cancéreuses du rein. Exemples de médicaments ciblés : Axitinib (Inlyta), bévacizumab (Avastin), pazopanib (Votrient), sorafénib (Nexavar) et sunitinib (Sutent). Ces médicaments aident à arrêter la formation des nouveaux vaisseaux sanguins qui approvisionnent les cellules cancéreuses en nutriments.

Prévention

Conseils pour réduire votre risque de développer un cancer du rein :

  • arrêter de fumer
  • manger équilibré
  • maigrir
  • se protéger contre les toxines des substances chimiques sur le lieu de travail
  • contrôler sa tension artérielle

Pronostic

Le pronostic du cancer du rein varie. Tout dépend de l’avancée du cancer au moment où il est diagnostiqué et de la manière dont il réagit au traitement.

Dans 30 pour cent des cas, le cancer du rein s’est déjà étendu à d’autres organes au moment du diagnostic. Le cancer du rein peut s’étendre (se métastaser) à l’autre rein, mais il est plus susceptible de s’étendre aux poumons. Le cancer métastasé est plus difficile à traiter

Le cancer du rein peut également entraîner des complications en présence d’une tension artérielle élevée, d’un taux de calcium élevé, d’une surproduction de globules rouges et de problèmes liés au foie.

Autres articles

Prostatite chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Persistance du canal artériel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer de la gorge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Niemann-Pick : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intervention chirurgicale de l’artère carotide : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de l’alimentation chez les nourrissons et les enfants en bas âge

Irene

Greffe du pancréas : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infections des glandes salivaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Anorexie nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cors et durillons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Frissons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intoxication alimentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene