Infections des glandes salivaires

La neuropathie diabétique : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La neuropathie diabétique est une complication courante du diabète de type 1 et 2 liée à un niveau anormal de sucre dans le sang entraînant des lésions au niveau des nerfs. D’après l’Association américaine des diabétiques (ADA), entre 60 et 70 pour cent de diabétiques souffrent d’une forme de neuropathie. (ADA)

Dans des cas de neuropathie sévère ou prolongée, les patients peuvent souffrir de plaies ou d’infections aux extremités ou de lésions dans les tissus mous rendant nécessaire une amputation. Si vous êtes diabétique et que vous éprouvez un engourdissement, des picotements, une douleur ou une faiblesse dans les mains ou dans les pieds, consultez votre médecin. Ce sont les premiers symptômes de la neuropathie.

Types

La neuropathie périphérique est le type le plus courant de neuropathie et résulte de lésions des nerfs responsables des fonctions moteur et sensorielle dans les bras, les mains, les pieds et les jambes, ainsi que dans les organes sensoriels – l’ouïe, le goût, l’odorat et la vue. Les terminaisons nerveuses dans les jambes et les bras sont celles qui sont touchées le plus souvent. La neuropathie périphérique peut être à l’origine d’engourdissements, de picotements et de douleurs dans les extrémités. Il est fréquent que des blessures ou des infections restent non détectées, en particulier dans les pieds, en raison d’une perte de sensation.

La neuropathie autonome (trouble du système nerveux périphérique autonome)

Le système nerveux autonome ou involontaire ne peut pas être contrôlé. De nombreux organes et muscles sont régulés par cette partie du système nerveux. Par exemple, le système nerveux autonome contrôle d’importants organes comme le cœur, les yeux, la vessie et les poumons. Par conséquent, la neuropathie autonome peut causer des problèmes liés aux voies digestives et urinaires, mais aussi aux yeux et aux organes génitaux. Les hommes diabétiques souffrant de neuropathie se plaignent souvent d’impuissance ou de troubles de l’érection.

L’amyotrophie diabétique

Cette forme de neuropathie touche le plus souvent les hanches, les cuisses et les jambes. L’amyotrophie diabétique n’affecte généralement qu’un côté du corps. Elle affecte essentiellement les personnes âgées, même si elle peut se manifester dès 25 à 30 ans.

La mononeuropathie

La mononeuropathie survient en cas de lésion d’un nerf, le plus souvent au torse ou au visage. La douleur liée à la mononeuropathie peut être extrême, mais elle ne provoque généralement pas de complications à long terme.

Causes

La neuropathie diabétique est liée à la lésion d’un nerf, généralement provoquée par l’hyperglycémie qui affaiblit les parois des vaisseaux sanguins. Les vaisseaux sanguins endommagés ne peuvent plus transporter correctement les nutriments et l’oxygène dans les nerfs. Privés de ces sources d’énergie indispensables, les nerfs s’endommagent, ce qui provoque la neuropathie.

D’autres causes possibles de la neuropathie diabétique sont les suivantes :

  • inflammation du nerf
  • blessure du nerf, syndrome du canal carpien par exemple
  • tabagisme

Symptômes

Les symptômes de la neuropathie apparaissent souvent progressivement. Dans la majorité des cas, le premier signe est une sensation d’avoir des épingles et des aiguilles dans les pieds.

Les phénomènes suivants sont aussi de fréquents signes et symptômes de la neuropathie :

  • sensibilité au toucher
  • perte du sens du toucher
  • problèmes de coordination en marchant
  • membres engourdis ou douloureux
  • faiblesse ou dégénérescence musculaire
  • nausées et indigestions
  • diarrhées et constipations
  • vertiges en se levant
  • transpiration excessive
  • sècheresse vaginale chez la femme et troubles de l’érection chez l’homme
  • ulcère du pied (pied diabétique)
  • infections cutanées

Diagnostic

Votre médecin vous demandera de décrire vos symptômes et vos antécédents médicaux, et il réalisera un examen médical. Pendant l’examen médical, votre médecin vérifiera vos réflexes et votre niveau de sensibilité à la température et au contact.

Votre médecin pourra prescrire d’autres examens pour pouvoir établir un diagnostic. Il pourra notamment prescrire une électromyograhie (EMG), une technique médicale permettant d’observer l’activité électrique musculaire. Il pourra aussi prescrire un test au monofilament, consistant à utiliser un filament en nylon pour tester les pertes de sensibilité cutanée. Vous devrez peut-être également subir une étude de la conduction nerveuse qui teste la vitesse de transmission des signaux électriques par les nerfs dans les bras et les jambes.

Traitement

La neuropathie diabétique n’est pas guérissable, mais le traitement peut ralentir la progression de la maladie. Le traitement pourra également vous aider à maîtriser les symptômes comme la douleur et l’indigestion.

Ralentir la progression de la maladie

Maintenir le niveau de sucre dans votre sang dans une limite raisonnable peut ralentir la progression de la maladie. Cela peut aussi soulager les symptômes. Arrêter de fumer et faire régulièrement de l’exercice font partie des composantes clés d’un traitement efficace.

Traitement de la douleur

Les anticonvulsivants et les antidépresseurs figurent parmi les médicaments le plus souvent prescrits pour le traitement de la douleur associée à la neuropathie diabétique. Demandez à votre médecin quels médicaments sont disponibles et quels sont leurs effets secondaires. Vous envisagerez peut-être aussi des traitements alternatifs comme l’acupuncture. Les traitements alternatifs peuvent contribuer à soulager la douleur lorsqu’ils sont utilisés en conjonction avec des médicaments.

Traitement des complications

Si vous avez des problèmes de digestion associés à la neuropathie, votre médecin pourra vous recommender de prendre des repas plus légers à des intervalles plus courts, et de réduire les fibres dans votre alimentation. Pour les femmes souffrant de sécheresse vaginale, le médecin pourra prescrire un lubrifiant. Pour les hommes souffrant de troubles de l’érection, des médicaments comme le Viagra pourront être prescrits.

Prévention

La neuropathie diabétique peut être évitée en gardant un bon équilibre glycémique. Surveillez régulièrement le niveau de glucose dans votre sang, et prenez vos médicaments et de l’insuline, le cas échéant. Contrôler soigneusement votre diabète est le meilleur moyen de prévenir la neuropathie diabétique.

Les diabétiques atteints de neuropathie ont besoin de soins particuliers au niveau des pieds. Les nerfs des pieds sont les plus éloignés et donc les plus fréquemment atteints par la neuropathie. Assurez-vous fréquemment que vous n’avez pas de coupure ou d’ampoule au pied car il se peut que vous ne les sentiez pas lorsqu’elles se forment. Faites en sorte que vos pieds soient toujours propres et secs, et assurez-vous que les ongles de vos orteils sont correctement coupés et limés. Si vous éprouvez des signes ou symptômes de la neuropathie diabétique, les soins de vos ongles et de vos pieds devront être réalisés par un professionnel de santé ou un podologue.

Autres articles

Éructation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Colite ulcéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les traitements de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Teint irrégulier : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Phénomène de Raynaud : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Fièvre jaune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Épiglottite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleur à l’épaule : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment prévenir la grippe ?

Irene

Guide pour aider les patients à apprendre à vivre avec le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene