Maladie de Lyme

Maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse. Elle est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi sensu lato. La bactérie B. burgdorferi est transmise aux humains par une piqûre de tique, plus particulièrement une tique aux pattes noires ou une tique Ixodes dammini infectée. La tique devient infectée après s’être nourrie sur une souris ou un cerf infecté.

Une tique doit être présente sur la peau pendant 24 à 48 heures pour transmettre l’infection. La plupart des gens ayant la maladie de Lyme ne se souviennent plus d’avoir été piqués par une tique.

La maladie de Lyme a été signalée pour la première fois dans la ville d’Old Lyme, Connecticut, en 1975. Il s’agit de la maladie transmise par des tiques la plus répandue en Europe et dans certaines parties de l’Amérique du Nord (nord-ouest, nord-est et région centrale-septentrionale) Les personnes qui vivent ou passent beaucoup de temps dans des zones boisées sont plus susceptibles de contracter cette maladie. Les personnes ayant des animaux domestiques qu’elles laissent aller dans les bois sont également exposées

Symptômes

La maladie de Lyme se développe en trois stades : localisée initialement, disséminée initialement et disséminée tardivement Les symptômes dépendent du stade de progression de la maladie.

Stade primaire : Maladie localisée initialement

Les symptômes de la maladie de Lyme commencent une ou deux semaines après la piqûre de tique. L’un des premiers symptômes qui apparaissent est une éruption cutanée en forme de cible concentrique. Cela indique que les bactéries sont en train de se multiplier dans la circulation sanguine. L’éruption se produit sur le site de la piqûre de tique sous forme de point central entouré par une zone claire et une bordure rouge. Elle peut être chaude au toucher, mais elle n’est pas pénible et ne démange pas.

Cette éruption disparaîtra au bout de quatre semaines. Le nom formel de cette éruption est erythema migrans. Erythema migrans semble caractéristique de la maladie de Lyme. Cependant, beaucoup de personnes ne présentent pas ce symptôme. Certaines personnes ont une éruption qui est uniformément rouge. L’éruption peut ressembler à une ecchymose sur les personnes ayant la peau sombre.

Stade secondaire : Maladie de Lyme disséminée initialement

Le stade de la maladie de Lyme disséminée initialement commence plusieurs semaines après la piqûre de la tique. Les bactéries commencent alors à se répandre dans tout le corps. Ce stade est caractérisé par des symptômes similaires à ceux de la grippe, tels :

  • frissons
  • fièvre
  • augmentation du volume de ganglions
  • maux de gorge
  • changements affectant la vision
  • fatigue
  • douleurs musculaires
  • maux de tête

La personne affectée commence à ne pas se sentir bien de façon générale lors du stade secondaire. Une éruption peut apparaître à des endroits autres que le site de la piqûre de tique. Des troubles neurologiques tels que des engourdissements, des fourmillements et la paralysie de Bell peuvent également survenir. Ce stade de la maladie de Lyme peut être aggravé par la méningite et des troubles de conduction cardiaque. Les symptômes des stades primaire et secondaire peuvent se chevaucher.

Stade tertiaire : Maladie de Lyme disséminée tardivement

Le stade de la maladie de Lyme disséminée tardivement commence si l’infection n’a pas été traitée pendant les deux premiers stades. Le stade tertiaire peut commencer plusieurs semaines, mois ou même années après la piqûre de tique. Ce stade est caractérisé par les symptômes suivants :

  • maux de tête sévères
  • arthrite d’une ou plusieurs grandes articulations
  • troubles du rythme cardiaque
  • troubles cérébraux (encéphalopathie) affectant la mémoire, l’humeur et le sommeil
  • perte de mémoire temporaire
  • difficultés de concentration
  • confusion
  • difficulté à suivre des conversations
  • engourdissement des mains, des bras, des pieds ou des jambes

Si vous présentez l’un quelconque de ces symptômes, contactez votre médecin immédiatement.

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Lyme commence par une évaluation des antécédents médicaux et un examen physique. Une prise de sang est le test le plus fiable quelques semaines après l’infection initiale, lorsque des anticorps sont présents.

Le test ELISA (enzyme linked immunosorbent assay) est utilisé pour détecter des anticorps contre B. burgdorferi.

Le transfert Western peut être utilisé pour confirmer un test ELISA positif. Il est employé pour détecter la présence d’anticorps à des protéines B. burgdorferi spécifiques.

La réaction en chaîne de la polymérase (RCP) est utilisée pour évaluer les personnes souffrant d’arthrite de Lyme persistante ou présentant des symptômes d’affections neurologiques. Elle est réalisée sur du liquide articulaire ou céphalorachidien.

Traitement

Un traitement de la maladie de Lyme pendant les premiers stades est le plus efficace. Le traitement à un stade précoce consiste simplement en l’administration orale d’antibiotiques pendant 14 à 21 jours. Ce traitment peut éliminer toutes les traces d’infection. Médicaments utilisés pour traiter la maladie de Lyme :

  • doxycycline – pour les adultes et les enfants de plus de huit ans
  • cefuroxime et amoxicilline – pour traiter les adultes, les jeunes enfants et les femmes qui allaitent

La maladie persistante de Lyme est traitée avec des antibiotiques administrés par voie intraveineuse pendant 14 à 21 jours. Ceci élimine l’infection. Cependant, l’amélioration des symptômes prend plus de temps.

On ne sait pas pourquoi des symptômes tels que des douleurs articulaires continuent après la destruction des bactéries. Certains médecins estiment que des symptômes persistents surviennent chez les personnes qui sont vulnérables aux maladies auto-immunes.

Prévention

La prévention de la maladie de Lyme implique la réduction du risque de piqûres de tiques. La clinique Mayo recommande les mesures suivantes pour éviter les piqûres de tiques :

  • Portez des pantalons et des chemises.
  • Configurez votre jardin pour qu’il ne soit pas accueillant pour les tiques. Ceci signifie couper les broussailles et les herbes hautes autant que possible et faire sécher les rondins à des endroits ensoleillés.
  • Utilisez un insectifuge. Un insectifuge avec 10 % de DEET vous protégera pendant environ deux heures. N’utilisez pas plus de DEET que ce qui est nécessaire pour la période pendant laquelle vous serez à l’extérieur. Il ne faut pas utiliser de DEET sur les mains des jeunes enfants ou sur les visages des enfants de moins de deux mois.

L’huile d’eucalyptus à odeur de citronnelle fournit la même protection que le DEET quand elle est utilisée à des concentrations similaires. Elle ne doit pas être utilisée sur les enfants de moins de trois ans.

  • Faites preuve de vigilance. Inspectez vos enfants, vos animaux domestiques et votre peau pour détecter la présence possible de tiques. Ne supposez pas que vous ne pourrez pas être infecté une autre fois. Il est possible de contracter la maladie de Lyme à plusieurs reprises.
  • Retirez les tiques avec des pincettes. Appliquez les pincetes près de la tête ou de la bouche, et tirez doucement. Assurez-vous que toutes les parties du corps de la tique ont été retirées. Contactez votre médecin si une tique vous pique ou pique un de vos proches.

Autres articles

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

IRM du genou : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le syndrome de choc toxique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La pseudo-tumeur cérébrale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rougissement cutané : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infertilité : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Décollement de la rétine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancer du rein : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de l’attachement réactif de la petite enfance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test de suppression à la dexaméthasone : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene