Somnolence

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Une sensation de fatigue ou d’endormissement anormale pendant la journée est désignée par le terme de somnolence. La somnolence peut conduire à des symptômes supplémentaires, par exemple des pertes de mémoire ou un endormissement à des moments inappropriés.

Causes

Nombre de facteurs peuvent être responsables de la somnolence. Il peut s’agir d’états mentaux, de choix de vie, ou encore de conditions de santé graves.

Choix de vie

Certains choix de vie peuvent conduire à une somnolence accrue, par exemple de longues heures de travail ou le passage à un travail de nuit. Dans la plupart des cas, la somnolence diminue au fur et à mesure que le corps s’adapte à vos nouveaux horaires.

État mental

La somnolence peut également être due à votre état mental ou psychologique.

La dépression peut augmenter la somnolence de manière considérable, ainsi que des niveaux élevés d’anxiété ou de stress. L’ennui est une autre cause connue de somnolence. Si votre somnolence est due à ces conditions, vous êtes susceptible d’éprouver lassitude et apathie.

Conditions médicales

Certaines affections médicales sont responsables de la somnolence. La plus courante en est le diabète. Autres conditions susceptibles de conduire à de la somnolence : les affections entraînant une douleur chronique ou affectant le métabolisme, telles que l’hyponatrémie. Une hypothyroïdie (insuffisance de la glande thyroïde) peut également s’avérer responsable de sensations d’endormissement.

Traitements médicamenteux

Beaucoup de médicaments (notamment les antihistaminiques, tranquillisants et autres somnifères) signalent la somnolence au nombre des effets secondaires possibles. En règle générale, ces médicaments sont assortis d’un avertissement déconseillant la conduite ou l’utilisation de machines-outils en cas de traitement par ces substances.

Consultez votre médecin si vous présentez une somnolence prolongée du fait du traitement médicamenteux que vous suivez. Il ou elle pourra vous prescrire un autre médicament, ou bien ajuster votre dosage actuel.

Troubles du sommeil

Une somnolence excessive sans cause connue peut être le signe d’un trouble du sommeil. Il existe divers types de troubles du sommeil, chacun ayant des effets uniques.

L’apnée du sommeil est un trouble dans lequel les voies respiratoires supérieures se bloquent, générant ainsi des pauses dans la respiration au cours de la nuit, avec des réveils fréquents accompagnés de bruits évoquant un étouffement. Autres troubles du sommeil : narcolepsie ou maladie de Gélineau , syndrome des jambes sans repos et trouble de la phase d’endormissement tardive.

Cas d’urgence

Cas d’urgence

Consultez un médecin si vous commencez à éprouver de la somnolence dans les cas suivants :

  • vous avez entamé un nouveau traitement médicamenteux ;
  • pris une overdose de médicaments ;
  • vous avez subi une blessure à la tête ;
  • vous êtes exposé(e) au froid.

Traitement

Le traitement de votre somnolence va dépendre de sa cause.

Automédication

La somnolence peut se traiter à domicile, surtout si elle résulte de choix de vie (heures de travail prolongées, par exemple, ou un état mental, tel que le stress).

Dans ce cas de figure, repos et distractions pourront s’avérer efficaces. Il est également important de rechercher les causes du problème (stress ou anxiété, par exemple) et de prendre des mesures pour en atténuer les effets.

Soins médicaux

Au cours de votre rendez-vous, le médecin s’efforcera d’identifier avec vous la cause de votre somnolence en discutant de ses symptômes avec vous. Il ou elle pourra vous interroger sur la qualité de votre sommeil, ainsi que sur la fréquence éventuelle de vos réveils pendant la nuit.

Soyez prêt(e) à répondre à des questions concernant :

  • vos habitudes de sommeil ;
  • vos heures de sommeil ;
  • vos ronflements éventuels ;
  • la fréquence de vos endormissements en cours de journée ;
  • la fréquence de vos sensations de somnolence pendant la journée.

Votre médecin pourra vous demander de tenir un journal de votre sommeil pendant quelques jours, avec une indication de vos heures de sommeil pendant la nuit, ainsi que de vos activités pendant la journée lorsque vous éprouvez de la somnolence. Il ou elle pourra également vous interroger sur des détails spécifiques (par exemple si vous vous endormez effectivement pendant la journée, et si vous vous sentez reposé(e) au réveil).

Si le médecin estime que la cause en est psychologique, il est possible que vous soyez renvoyé(e) vers un conseiller ou thérapeute pour trouver une solution.

Les états de somnolence dus aux effets secondaires d’un médicament sont fréquemment curables. Votre médecin pourra remplacer votre médicament par un autre ou en modifier le dosage jusqu’à l’arrêt de la somnolence. Ne modifiez pas votre dosage et n’arrêtez jamais un traitement médicamenteux sans en parler préalablement avec votre médecin.

En l’absence de cause apparente à votre somnolence, il est possible que vous deviez subir un certain nombre d’examens. Ils seront en principe de nature indolore et non invasive. Votre médecin pourra demander une formule sanguine, des analyses d’urine, un électrocardiogramme ou tomodensitogramme.

En cas de suspicion d’apnée du sommeil, de syndrome des jambes sans repos ou autre trouble du sommeil, il ou elle pourra vous prescrire une analyse du sommeil. Dans le cadre de cet examen, vous allez passer la nuit dans l’établissement hospitalier ou la clinique du sommeil, sous observation auprès d’un spécialiste des soins du sommeil. La tension artérielle, le rythme cardiaque, la respiration, ainsi que les ondes sonores feront l’objet d’un suivi tout au long de la nuit afin de repérer d’éventuels signes de troubles du sommeil.

Résultats

Vous constaterez que la somnolence s’estompe naturellement lorsque le corps s’accoutume à de nouveaux horaires, ou bien au fur et à mesure que vous éprouvez moins de stress ou d’anxiété, et que vous êtes moins déprimé(e).

Si par contre cette somnolence est due à une affection ou à un trouble du sommeil, elle sera moins susceptible de s’estomper de soi. Certaines personnes vivent quotidiennement avec des états somnolence. Cette condition est cependant susceptible d’affecter votre travail, votre aptitude à conduire, ainsi qu’à utiliser une machine-outil dans des conditions de sécurité satisfaisantes.

Prévention

Il est fréquent qu’une quantité régulière de sommeil chaque nuit permette d’éliminer la somnolence. La plupart des adultes ont besoin d’environ huit heures de sommeil pour être bien reposés. Certaines personnes peuvent avoir besoin de plus de sommeil, notamment si elles sont affectées par une pathologie ou si elles mènent un style de vie particulièrement actif.

Consultez votre médecin dès que possible si vous éprouvez des changements d’humeur, des signes de dépression, ou encore des sensations de stress et d’anxiété incontrôlables.

Autres articles

Détection et dosage des précipitines de l’aspergillose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Éructation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Intervention chirurgicale de l’artère carotide : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’ostéosarcome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements contre la dépression : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Facteurs de risque liés à l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Guide pour aider les patients à apprendre à vivre avec le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Déficit en hormone de croissance : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cors et durillons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les traitements de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La teigne du cuir chevelu (tinea capitis) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene