Petite taille

Petite taille : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Petite stature est un terme général décrivant des personnes dont la taille est considérablement inférieure à la moyenne par comparaison avec celle de leurs homologues. S’il peut s’appliquer aux adultes, ce terme est souvent utilisé pour faire référence aux enfants.

Il est possible qu’un enfant soit de taille nettement inférieure à celle de ses frères et sœurs tout en étant parfaitement en bonne santé. C’est particulièrement vrai si les deux parents sont d’une taille nettement inférieure à la moyenne. La taille est largement déterminée par des facteurs génétiques.

Une petite stature peut cependant de signaler un problème de santé sous-jacent dans certains cas. Beaucoup d’enfants peuvent en effet se développer et atteindre une taille normale en suivant un traitement adéquat. Pour d’autres, la petite stature pourra constituer une caractéristique permanente.

Définition

Définition

Les médecins mesurent la taille de l’enfant à l’aide d’une échelle de croissance. Ce tableau indique la taille moyenne des autres enfants du même âge et du même sexe. Selon les directives définies par l’association américaine des spécialistes d’endocrinologie (American Association of Clinical Endocrinologists), les enfants sont considérés comme ayant une petite stature si leur taille s’inscrit dans les deux centiles inférieurs de leur tranche d’âge.

Causes

La petite stature s’explique par trois causes principales : retard de croissance constitutionnel, facteurs génétiques et maladie.

Retard de croissance constitutionnel

Réputés retardataires , certains enfants se développent tout simplement plus tard que d’autres. Ces enfants sont petits pour leur âge et atteignent la puberté plus tardivement. Cependant, ils peuvent continuer à grandir après que leurs amis ont trouvé leur taille définitive. Ce rattrapage se produit généralement avant d’atteindre l’âge adulte.

Facteurs génétiques

Si l’un des parents, voire les deux, sont de petite taille, il est fort probable que tel sera également le cas de l’enfant. En l’absence de causes médicales sous-jacentes à la petite taille du ou des parents, l’enfant ayant une petite stature pourra tout à fait être parfaitement sain.

Maladies

Un certain nombre de pathologies sont susceptibles d’entraîner une stature exceptionnellement petite. Ces maladies s’inscrivent dans plusieurs catégories.

Les maladies endocrines affectent la production hormonale, et souvent la taille. Il s’agit notamment :

  • d’une carence en hormone de croissance ;
  • d’hypothyroïdisme (faibles taux d’hormone thyroïdienne) ;
  • de syndrome (ou maladie) de Cushing.

Les maladies chroniques peuvent également avoir un impact sur la taille par leurs effets sur l’état général. Il s’agit notamment :

  • de pathologies cardiovasculaires ;
  • d’asthme ;
  • de maladie intestinale inflammatoire ;
  • de diabète ;
  • de problèmes rénaux ;
  • de drépanocytose (anémie falciforme) ;
  • de polyarthrite rhumatoïde juvénile.

Les facteurs génétiques affectant la taille sont notamment les suivants :

  • trisomie 21 (syndrome de Down) ;
  • syndrome de Turner ;
  • syndrome de Williams (SW), ou de Williams & Beuren.

Certaines pathologies osseuses et affectant le squelette (rachitisme et achondroplasie) peuvent modifier la stature par leur impact sur la croissance osseuse.

Certains problèmes intervenant au cours de la grossesse peuvent également affecter la taille d’un enfant. La malnutrition également. Les problèmes de croissance dus à la malnutrition sont cependant exceptionnels aux États-Unis.

Obtenir de l’aide

Obtenir de l’aide

Seul le médecin sera habilité à déterminer si la petite stature de l’enfant est due à une pathologie. Cette détermination prend du temps. C’est pourquoi il est très important d’effectuer des bilans réguliers chez le pédiatre ou le médecin de famille.

Vous pouvez également effectuer un suivi de la taille de l’enfant, ainsi que de son état général. Questions à ne pas perdre de vue :

  • Votre enfant présente-t-il une taille nettement inférieure à celle de ses camarades de classe du même âge et du même sexe ?
  • Le rythme de croissance de votre enfant a-t-il commencé à se réduire ?
  • Est-ce que les vêtements que votre enfant portait l’année dernière lui vont toujours largement bien cette année ?
  • Votre enfant est-il/elle souvent fatigué(e) ?

Tests

Tests

Votre médecin va mesurer la taille, le poids et la longueur des membres de l’enfant. Les antécédents médicaux de votre enfant et de votre famille seront également passés en revue. Questions auxquelles vous devez être prêt(e) à répondre :

  • Quelle est la taille moyenne de vos proches actuels et par le passé ?
  • Avez-vous des antécédents de maladie ?
  • Quand la puberté a-t-elle débuté pour vos deux parents ?
  • Comment l’accouchement de votre enfant s’est-il déroulé ?
  • La croissance de votre enfant suit-elle des schémas spécifiques ?
  • Quel est le régime alimentaire normal de votre enfant ?
  • Y a-t-il d’autres symptômes ?

En cas de suspicion de pathologie, votre médecin pourra procéder aux examens suivants :

  • radiographie des cartilages de conjugaison de la main gauche, afin de vérifier si la croissance de l’enfant correspond à son âge ;
  • dépistage d’une carence éventuelle en hormone de croissance ;
  • une formule sanguine afin de dépister une éventuelle pathologie sanguine ;
  • Une analyse d’ADN afin de rechercher un éventuel syndrome de Turner (chez les filles) ou d’autres maladies génétiques ;
  • Des analyses de sang afin de repérer d’éventuels problèmes de thyroïde, de foie, de reins et autres ;
  • des examens d’imagerie afin de rechercher d’éventuelles tumeurs.

Traitement

Les traitements visant à corriger une petite stature seront déterminés en fonction de la cause.

Une hypothyroïdie peut être traitée par une thérapie de remplacement hormonal. Des injections d’hormones de croissance pourront être administrées pour le traitement des carences, ainsi qu’un certain nombre d’autres conditions (dont le syndrome de Turner et l’insuffisance rénale chronique).

Toutes les petites statures ne doivent pas nécessairement faire l’objet d’un traitement. Pour les enfants qui sont naturellement de petite taille, aucun traitement n’est recommandé. Les enfants de petite taille peuvent cependant avoir du mal à l’accepter, les autres enfants ayant tendance à les taquiner. Les parents peuvent dispenser leurs propres soins en rassurant l’enfant et en mettant l’accent sur ses autres points forts.

Long terme

Les personnes qui assument leur petite taille peuvent bien évidemment avoir des vies tout à fait normales.

Les enfants atteints d’une carence en hormone de croissance et autres conditions de nature hormonale atteignent généralement une taille moyenne, ou comparable à celle de leurs parents s’ils bénéficient d’un traitement avant la puberté. Pour les personnes atteintes de maladies génétiques ou d’affections touchant le squelette, la petite stature pourra être un problème leur vie durant.

Autres articles

Douleur à l’épaule : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome transfuseur-transfusé (syndrome de transfusion fœto- fœtale)

Irene

Cancer de la vessie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

éviter les douleurs d’épaules en milieu professionnel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Respiration rapide superficielle : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Alimentation équilibrée : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Somnolence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Névralgie faciale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Premiers soins en cas de piqûre ou de morsure : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications de l’hypertension : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Guide pour aider les patients à apprendre à vivre avec le VIH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diabète de type 1 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene